• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Centre Corse : prison ferme pour deux jeunes militants nationalistes, condamnés pour détention d’armes et de munitions

Illustration - Les couloirs du tribunal de Bastia / © Christian Giugliano / FTVIASTELLA
Illustration - Les couloirs du tribunal de Bastia / © Christian Giugliano / FTVIASTELLA

C’est lors d’un simple contrôle de routine samedi soir que deux militants nationalistes ont été interpellés. Dans leur voiture, un pistolet automatique et plus de 80 cartouches. Tous les deux écopent de prison ferme.
 

Par MV avec HM

Le tribunal correctionnel de Bastia a condamné cet après-midi Ghjilormu Garelli à un an de prison et Anthony Verduri à 6 mois de prison. Les deux jeunes hommes avaient été contrôlés par les gendarmes, samedi soir à 23h30, au niveau du pont de Castirla, aux portes du Niolu.

Lors d’un contrôle de routine, effectué sur les véhicules qui se rendaient à la santa, Ghjilormu Garelli était porteur d’un pistolet automatique de marque CZ75, approvisionné avec 15 cartouches de 9mm. Par ailleurs, 50 cartouches de 9mm et 17 autres de calibre 12 ont également été découvertes dans le véhicule.

Les deux jeunes hommes avaient été placés en garde à vue, avant de comparaitre cet après-midi, devant le tribunal correctionnel de Bastia.

A l’audience, le parquet avait demandé deux ans de prison à l’encontre de Ghjilormu Garelli, et une interdiction de détenir une arme pendant 15 ans. Les deux militants nationalistes ont été incarcérés à la maison d’arrêt de Borgo juste après l’audience.

Sur le même sujet

Entretien avec Anna-Livia Donati, Santa di u Niolu

Les + Lus