Le tri des déchets enfin acté dans toute la Corse

Le tri des déchets généralisé enfin acté dans toute la Corse. / © DENIS CHARLET / AFP
Le tri des déchets généralisé enfin acté dans toute la Corse. / © DENIS CHARLET / AFP

Le président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, s'est félicité vendredi d'une "avancée importante" en matière de tri des déchets dans l'île, avec la "contractualisation sur trois ans" entre les différents acteurs de la mise en oeuvre du tri généralisé dans toute l'Ile de Beauté.

Par GB avec AFP / France 3 Corse ViaStella

Une réunion a rassemblé vendredi après-midi à Corte les acteurs de la gestion des déchets dans l'île: la préfète de Corse, Josiane Chevalier, le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, le Syvadec,organisme public chargé du traitement des déchets, les représentants des différentes intercommunalités et la Collectivité de Corse.

La réunion "débouche sur une avancée importante: contractualisation sur 3 ans #CdC-Etat-EPCI-Syvadec pour la mise en oeuvre du tri généralisé dans toute la #Corse", s'est félicité sur son compte Twitter le président du Conseil exécutif de Corse.
La préfète de Corse, Josiane Chevalier a estimé que cette réunion qui visait "à travailler sur la première brique c'est-à-dire la généralisation du tri des déchets" s'était "plutôt passé de manière positive", espérant que les conditions étaient réunies pour éviter une nouvelle crise des déchets cet été.

La Corse souffre de façon récurrente de crise des déchets. En mai, dernière crise en date, les deux seuls centres d'enfouissement de l'île, dont les capacités sont presque atteintes, ont été bloqués par des riverains pendant 11 jours, laissant 4.000 tonnes de déchets en souffrance dans les rues corses.
 
Déchets: le tri généralisé dans toute la Corse enfin acté
Intervenants - Xavier Poli, président de la communauté de communes centre corse; Josiane Chevalier, préfète de Corse; Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse; Equipe - Sylvie Wolinsky, Stéphane Agostini
 

60% de tri en cinq ans        

"Le premier point très important" obtenu lors de cette réunion, "c'est que tout le monde a acté que la généralisation du tri était un objectif majeur, prioritaire et non négociable", a expliqué Gilles Simeoni.

"Pour la première fois, à l'échelle de toute la Corse, on a un objectif qui est sanctuarisé de façon solennelle, celui d'atteindre 60% de tri en cinq ans", s'est-il félicité, parlant de "pas important".
           
"Même si cette avancée n'est pas une solution miracle pour lever tout risque de crise cet été", elle permet de "convaincre tout le monde qu'on est entré dans un nouveau modèle", a-t-il fait valoir.

Des réunions avec chaque intercommunalité vont débuter "la semaine prochaine" et "fin septembre on signera les contrats", a encore indiqué Gilles Simeoni.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Université de Corse : ouverture d’un diplôme universitaire d’architecture 

Les + Lus