Centuri : des caméras de surveillance de la mairie détruites par des tirs

Quatre caméras de surveillance installées sur la façade de la mairie de Centuri ont été détruites par des tirs d'arme à feu, a indiqué jeudi la procureure de la République de Bastia, Caroline Tharot.

"Les faits ont été dénoncés ce jeudi matin par le maire de la commune. L'acte aurait été commis cette nuit, à une heure où les lieux n'étaient pas occupés, et visait manifestement les caméras", a-t-elle ajouté.

Une plainte a été déposée par le maire de cette commune au nord du Cap Corse et une enquête a été ouverte pour destruction de biens d'utilité publique et confiée à la gendarmerie de Brando. 

En mai, une autre caméra de surveillance de la commune a déjà été détruite par un tir d'arme à feu.
 

La maison du maire déjà visée

La villa du maire de Centuri, David Brugioni, avait aussi été la cible d'une douzaine de balles de chevrotine en septembre 2017. "Une affaire dans laquelle les investigations se poursuivent", a souligné la procureure de Bastia.

Dans un communiqué, Core in Fronte apporte son soutien au maire.
 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité