Confinement : la chasse autorisée en Haute-Corse sous certaines conditions

Dans un arrêté pris ce week-end, la préfecture de Haute-Corse décline les conditions de dérogations de l'interdiction de la chasse pendant le confinement. Des exceptions autorisées pour des raisons "d'intérêt général".

Trois espèces peuvent être chassées sous condition : le sanglier, le lapin de garenne et le renard.
Trois espèces peuvent être chassées sous condition : le sanglier, le lapin de garenne et le renard. © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
La chasse est, partiellement, ouverte. Quelques jours après l'arrêté préfectoral interdisant la chasse sur l'île de Beauté pendant le confinement, les règles s'assouplissent en Haute-Corse.

Dans un nouvel arrêté pris ce week-end, la préfecture met en place des dérogations à cette interdiction de déplacement.

"Il est d’intérêt général de réduire les dégâts aux cultures et de réguler les espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts", explique-t-elle dans un communiqué publié samedi 7 novembre.

Des conditions strictes d'exercice

Après consultation de la Fédération départementale des chasseurs et l'association des maires de la Haute-Corse, le préfet annonce les conditions de ces dérogations. 

Trois espèces sont susceptibles de "créer des dégâts" : le sanglier, le lapin de garenne et le renard.
Ces dérogations ne peuvent avoir lieu que le jeudi et le samedi.
Ces dérogations ne peuvent avoir lieu que le jeudi et le samedi. © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Tout agriculteur victime de dégâts causés par ces espèces peut faire une demande au maire de sa commune. Ce dernier fait ensuite une demande de dérogation auprès des services de l'État. 

Une dérogation exceptionnelle "pourra également être accordée pour réguler la présence de pigeons ramiers, après constatation dûment étayée de dommages à des zones culturales, sur demande motivée du maire", précise la préfecture.

Dans certains secteurs "où des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts sont déjà identifiées comme pouvant occasionner des dégâts", le maire peut faire directement la demande aux services de l'État.

Respect des mesures sanitaires

Dans un contexte d'épidémie de Covid-19, la préfecture a mis en place des conditions strictes pour ces actions de chasse en Haute-Corse. 

Une équipe maximum de 15 personnes pour une commune (postiers et chasseurs), l'interdiction des regroupements et des repas de fin de battue, deux personnes maximum dans les voitures amenant les chasseurs, et port du masque obligatoire.

2 jours par semaine

Ces dérogations ne peuvent avoir lieu que deux jours par semaine : le jeudi et le samedi. Le maire pourra proposer d'autres jours au préfet. 

En Corse-du-Sud, la chasse reste interdite, "considérant l'urgence et la nécessité qui s'attachent à la prévention de tout comportement de nature à augmenter ou à favoriser les risques de contagion, favorisant les rassemblements" En Haute-Corse, un bilan sera effectué au plus tard le 22 novembre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse confinement sorties et loisirs santé société coronavirus/covid-19