Féminicide en Haute-Corse : une femme tuée par balles, son conjoint suspecté

Une femme a été tuée par balles, jeudi à Valle-d'Alesani (Haute-Corse). Le conjoint, suspecté à ce stade de l'enquête d'avoir tué sa compagne, a été hospitalisé dans un état sérieux. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Bastia du chef d'homicide volontaire par concubin.

Le drame s’est déroulé à Valle-d’Alesani, en Haute-Corse. Un homme est suspecté "à ce stade de l'enquête" d'avoir tué par balles sa compagne de 38 ans, selon des propos du procureur de Bastia rapportés à l’AFP.

Une information judiciaire pilotée par un juge d'instruction bastiais a été ouverte par le parquet de Bastia du chef d’homicide volontaire par concubin.

Jeudi, les gendarmes ont été appelés après la disparition de la trentenaire et se sont rendus au domicile du couple à Valle-d'Alesani (Haute-Corse), dans l'Est de l'île.Blessé au niveau de la mâchoire par arme à feu, son conjoint n'était "pas en mesure" de dire où était sa compagne, a précisé le procureur de la République de Bastia, Arnaud Viornery.

L’homme âgé d'une "quarantaine d'années" a été transféré au CHU de Nice dans un état jugé sérieux. Il aurait tenté de se donner la mort.

Après des recherches, le corps de la femme âgée de 38 ans a été retrouvé le soir même. Il était dissimulé dans la maison, sous un canapé. "Elle a manifestement été tuée par arme à feu", a précisé M. Viornery.
La section de recherches et la brigade de recherches de Bastia ont été co-saisies de l'enquête ouverte pour homicide volontaire par concubin.
Selon un décompte de l'AFP, cela porte à au moins 60 féminicides présumés depuis le début de l'année.

En 2019, 146 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit 25 de plus que l'année précédente, selon les derniers chiffres officiels.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité