Réactions d'indignation après la bagarre générale durant la demi-finale de Coupe de Corse entre le SC Bastia et l'USC Corte

Le match entre les joueurs bastiais et ceux de l'USC Corte s'est terminé dans la confusion, samedi dernier, alors qu'une rixe éclatait sur la pelouse du stade d'Erbajolo, mêlant supporters, encadrants, et parents de joueurs. Le calme n'est revenu qu'après l'intervention des forces de l'ordre.

Durant plusieurs jours, toutes les parties sont restées silencieuses, mais ce mardi 2 avril, le Sporting Club de Bastia a publié un communiqué revenant sur les incidents qui sont survenus à l'occasion de la demi-finale entre les U16 du SCB et l'USC Corte, samedi 30 mars, à Erbajolo.

Le club "condamne de la manière la plus ferme" ce qu'il qualifie d'"agressions scandaleuses". "Ces incidents n'ont aucune place dans le football et dans la formation", ajoute le communiqué.

Si le SCB annonce qu'il "prendra toutes les mesures nécessaires pour la défense de l'institution et de ses acteurs", il reste très évasif sur les responsables présumés, et sur les mesures envisagées...

Quelques heures plus tard, l'USCC a également publié un communiqué, où il condamne également, "avec la plus grande fermeté", ces "altercations violentes". Corte, dans son communiqué, appelle également à la modération, alors que les réseaux sociaux ne se sont pas privés de commenter l'affaire : "nous concernant, dans l’attente de pouvoir visionner les vidéos de la rencontre, nous nous garderons de stigmatiser les uns ou les autres. Dans le même état d’esprit nous refusons tout procès d’intention".

Et le club de rappeler qu'il a toujours "entretenu de très bonnes relations avec le Sporting et toujours répondu présent lorsque le club connaissait des périodes compliquées, et réciproquement."

Dans un troisième communiqué de presse, la Communauté d'Agglomération Bastiaise a quant à elle part de son soutien à l'un de ses agents, une femme "violemment pris[e] à partie et insulté par plusieurs parents de joueurs" durant l'échauffourée.

Le dossier a été mis en instruction par la commission de discipline de la Ligue Corse de Football. 

Climat tendu

Les circonstances de bagarre générale de samedi dernier restent donc floues. Mais, selon nos informations, La rencontre, remportée 1 à 0 par les Bastiais dans un climat tendu, aurait dégénéré en fin de match, à la suite d'une altercation entre joueurs.

Plusieurs supporters et parents de joueurs auraient pénétré sur le terrain, le staff se serait mêlé à l'altercation, et de nombreux coups auraient été échangés, durant une dizaine de minutes, au point que la police et les CRS ont été contraints de se rendre sur place afin de sécuriser les lieux.

Une intervention, rare pour ce genre de rencontres, qui donne une idée de l'importance de la rixe.