Cet article date de plus de 4 ans

Voitures incendiées à Corte, la piste criminelle est privilégiée

Une voiture a été incendiée à Corte, samedi 17 décembre vers 17h. Le feu s'est rapidement propagé à deux autres véhicules situés à proximité. Le véhicule incendié appartient à la compagne d'un membre de l'association écologiste U Levante. La piste criminelle est privilégiée.
Illustration.
Illustration. © MaxPPP
L'enquête a été confiée à la gendarmerie de Corte. En novembre dernier, un attentat avait été perpétré, à Sotta, contre la maison d'une militante écologiste de cette association.

Les réactions

Ce fait divers a fait réagir la classe politique corse. Les communiqués publiés dénoncent tous une violence "intolérable", tous parlent d'"attentat" même si pour l'instant aucune preuve ne permet d'affirmer que le mobile de cettte mise à feu est lié à l'engagement du propriétaire du véhicule au sein d'U Levante.

Dans un communiqué, Corsica Libera a anoncé apporter son soutien aux militants de U Levante : "Devant les pressions diverses visant à empêcher l'application du PADDUC, et à favoriser des menées spéculatives contraires au vrai développement de la Corse, toute notre société doit se mobiliser.
La défaillance de l'Etat français dans ce domaine, son attitude de blocage concernant des mesures indispensables pour enrayer la frénésie spéculative, sont les principales causes d'une situation délétère, que seul l'obtention d'un statut de résident et le renforcement global d'un pouvoir législatif corse pourront traiter efficacement.
"


 

 


 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers centre corse