Démographie : en Corse, quelles sont les communes qui connaissent la plus forte croissance de population ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.B
La Corse est la région de France métropolitaine où la population croît le plus fortement.
La Corse est la région de France métropolitaine où la population croît le plus fortement. © Jean-Marc LOOS / Maxppp

La Corse est la région de France métropolitaine où la population croît le plus fortement, rapporte l'Insee. Focus sur quatre communes qui connaissent un dynamisme démographique particulièrement important.

Au 1er janvier 2019, la Corse enregistre 340.440 résidents, soit 20.232 personnes de plus qu'en 2013.

Une croissance de 6,3% en six ans, qui fait de l'île la région métropolitaine au plus haut taux de croissance démographique, indique une récente étude de l'Insee, l'institut national de la statistique et des études économiques. Une population qui se concentre majoritairement sur les espaces urbains - 53% des Corses résident dans 12 communes, soit 180.641 habitants -.

Focus sur quatre communes ayant connu au cours de ces dernières années la plus importante croissance démographie : Lucciana, Patrimonio, Sarrola-Carcopino et Sotta.

Lucciana

À Lucciana, l'accroissement de la population n'est pas un fait nouveau. Idéalement située aux portes de Bastia, la commune, qui abrite une centrale EDF et un aéroport, générateurs d'emplois et de retombées économiques, a franchi la barre des 6000 habitants, avec une croissance annuelle moyenne de 4%.

Une hausse essentiellement due à des migrations en provenance du continent qui ne sont pas au goût de tout le monde : certains élus de l'opposition, comme Jean Philippe Antolini, s'inquiètent d'un "remplacement progressif de la population".

durée de la vidéo : 02min 57
Démographie: Lucciana ©FTV

Patrimonio

Patrimonio, au pied du Cap Corse, n'a jamais compté autant d'habitants dans son histoire : alors qu'il ne comptait que 393 résidents en 1968, ils étaient 901 recensés par l'Insee en 2021, soit une hausse de 130% en 50 ans.

Un dynamisme démographique encouragé par la mairie, qui doit en parallèle construire pour s'adapter à cette nouvelle population. En premier lieu, une nouvelle école : dans une commune qui recense un taux d'activité de 77%, les familles sont nombreuses, et l'établissement public ne suffit plus. Une seconde école est en construction, pour un budget de 4 millions d'euros. Elle devrait voir le jour en 2025. 

durée de la vidéo : 02min 51
Démographie: Patrimonio ©FTV

Sarrola-Carcopino

Entre 2013 et 2019, aucune commune de plus de 1000 habitants n'a connu une telle croissance : 6% par an enregistrés à Sarrola-Carcopino selon les chiffres de l'Insee. Passée, selon l'institut, de 2311 habitants à près de 3300 - 5000, selon la mairie - en six ans, la ville attire en premier lieu des nouveaux résidents venus du continent, et des Ajacciens en quête de logements plus abordables.

Le territoire s'aménage avec ce boum démographique, mais ses arrivées et changements inquiètent une partie des habitants. L'opposition dénonce ainsi un manque d'organisation de la part de la mairie, déplore l'absence de plan local d'urbanisme, et regrette une possible perte de l'identité corse, liée à ce qu'elle considère "une colonisation de peuplement".

durée de la vidéo : 03min 45
Démographie : Sarrola-Carcopino ©FTV

Sotta

À Sotta, on recense depuis 2008 une croissance annuelle supérieure à 4%. Dans cette commune de l'Extrême Sud, la construction de nouveaux logements et le développement des services connaît un rythme soutenu, qui s'explique d'une part par des prix fonciers en deçà des villes alentours, et d'autre part par la politique du maire, Jean-Marc Serra.

L'élu a engagé plusieurs projets de travaux communaux, notamment pour agrandir l'école, et ainsi pouvoir accueillir plus d'enfants, et donc de parents dans la commune.

durée de la vidéo : 03min 18
Démographie: Sotta ©FTV

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.