Des allumettes géantes à Poggio-di-Venaco en Centre Corse

Des allumettes géantes exposées sur la ZAL (Zone d'appui à la lutte contre les incendies) de Poggio-di-Venaco, il fallait oser. Pour la plasticienne Laetitia Carlotti, le feu est à la fois une malédiction, et le symbole fort de l'âme du foyer. 

Par France 3 Corse ViaStella

A les voir ainsi posées, dans une sorte de mikado à grande échelle... elles interrogent forcément, les allumettes géantes de Laetitia Carlotti. L'installation à ciel ouvert de la plasticienne est en pleine Zone appui à la lutte contre les incendies. Une provocation diront certains... La sculpteuse cherche plutôt à exprimer la double facette du feu. 

"J'ai été très touchée par l'incendie de 2000 qui a ravagé la forêt de la Restonica, et la vallée du Tavignano", explique l'artiste. "Ca a été un choc émotionnel terrible pour moi". 

"Quand il ravage le feu peut être catastrophe"... "Quand il est maîtrisé, c'est une bénédiction. Le feu pour la maison, c'est une vraie âme".

Terre du potier, laine des brebis locales, bois de la forêt de Vizzavona... Tous les matériaux utilisés par Laetita Carlotti sont locaux. La plasticienne est aussi ouvrier du paysage. 

Cette installation s'inscrit dans le cadre d'un partenariat avec la Fondation de l'Université de Corte, l’Association pour la promotion de l’art dans le paysage ArterrA, et le laboratoire Lieux, Identités, eSpaces et Activités (CNRS et Université).

Cette exposition baptisée "I Fulminanti" est à découvrir sur le sentier de randonnée Mare e Mare, à Poggio-di-Venaco, jusqu'au 15 octobre 2015.

Reportage Eric Proenca, Philippe Villaret, Anastasia Mordin : 
Le feu, malédiction et bénédiction
Intervenante : Laetitia Carlotti, plasticienne.


Sur le même sujet

Sports de combat : l’ouverture d’une salle low-cost inquiète des clubs corses

Les + Lus