Deux personnes blessées gravement dans un accident d'avion bi-moteur à Torra Vescovato

L'accident s'est déroulé en milieu de matinée. Les deux victimes, britanniques, ont été évacuées sur Toulon. L'avion, qui venait de Croatie, avait dû faire face à une panne moteur le 25 août dernier et avait atterri en urgence à Poretta. Une enquête a été ouverte par le Parquet de Bastia.
La queue de l'avion, qui s'est écrasé au coeur des plantations des environs de Torra Vescovato.
La queue de l'avion, qui s'est écrasé au coeur des plantations des environs de Torra Vescovato. © FTV

On en sait un peu plus sur les conditions dans lesquelles l'appareil de tourisme s'est écrasé, ce matin, à Torra Vescovato. Selon nos informations, l'avion aurait décollé de Croatie il y a environ trois semaines. Les trois passagers britanniques, âgés de 50 à 60 ans, mettaient le cap vers une destination pour l'heure inconnue.

Une première avarie le 25 août

Le 25 août, alors qu'il vole au large du Cap corse, l'appareil fait face à une avarie, et ne vole plus qu'à l'aide d'un seul moteur. Il atterrit à Poretta, par précaution. Les passagers auraient fait effectuer des réparations. L'enquête, qui a été confiée à la brigade de gendarmerie des transports aériens devra déterminer si le vol qui a conduit au crash était un vol d'essai, ou si les trois britanniques étaient repartis vers leur destination originelle. 

Il était un peu plus de dix heures quand les pompiers sont alertés du crash de l'avion, dans les environs de Torra Vescovato. C'est un voisin qui a appelé les secours : "j'attendais ma fille, j'ai tourné la tête du côté de l'aéroport, j'en vu l'avion s'écraser à une trentaine de mètres de moi. J'ai cru que ça allait taper dans un chalet, mais l'avion s'est écrasé sans les sapins..."

Au sol, les trois passagers sont pris dans les flammes causées par l'accident. L'un d'entre eux est en état d'urgence absolue. Un deuxième est gravement blessé. La troisième personne est indemne, mais choquée.

Les gendarmes ont sécurisé le périmètre, avant d'effectuer les premières constatations.
Les gendarmes ont sécurisé le périmètre, avant d'effectuer les premières constatations. © FTV

Une victime en urgence absolue

Les victimes ont été évacuées en fin de matinée. L'une d'elles, la plus gravement touchée, a été emmenée à l'hôpital de Bastia par l'hélicoptère Dragon 2B. Les deux autres ont été évacuées par la route. En début d'après midi, les deux hommes les plus grièvement blessés ont été évacués sur Toulon. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers aviation économie aéronautique