Emploi – Quels sont les secteurs qui embauchent en Corse?

Illustration - Le secteur des services reste le premier pôle d'emploi avec 68% des intentions d’embauche en Corse en 2018. / © Guillaume Bonnefont MaxPPP
Illustration - Le secteur des services reste le premier pôle d'emploi avec 68% des intentions d’embauche en Corse en 2018. / © Guillaume Bonnefont MaxPPP

Selon l'enquête annuelle de pôle Emploi sur les Besoins en Main d'Œuvre (BMO), les intentions d'embauches des chefs d'entreprises sont en augmentation en Corse. Il y aurait 21 823 projets d'intention d'embauche, soit 10% d'intention de plus qu'en 2017.

Par GB, EA / France 3 Corse ViaStella

C'est plutôt le signe d'une reprise de l'activité économique. En 2018, 37% des employeurs corses prévoient au moins une embauche (contre 34% en 2017, 26% au niveau national), selon les résultats de l'enquête BMO de Pôle Emploi.

Les besoins en main d’œuvre progressent ainsi de 10%, avec 21 823 intentions d’embauche, soit près de 2 000 projets de recrutement supplémentaires par rapport à 2017.

Emploi – Quels sont les secteurs qui embauchent en Corse?
Nicolas Lay, ouvrier; Ludovic Altana, chef d'entreprise; Sylvain Rugraff, directeur stratégie - Pôle-Emploi - France 3 Corse ViaStella - Florence Antomarchi, Sylvie Wolinsky

Les métiers de service très recherchés

Le secteur des services reste le premier pôle d'emploi avec 68% des intentions d’embauche (+ 10% de projets en un an). 69% des projets de recrutement annoncés sont liés à une activité saisonnière.

6 intentions d’embauche sur 10 concernent des fonctions liées à la vente, tourisme et services. Les métiers les plus recherchés sont serveurs de cafés, de restaurants, cuisiniers ou encore employés de l’hôtellerie.

52% des besoins en main d’œuvre de la Corse sont sur les territoires d’Ajaccio et de Bastia, soit 11 400 intentions d’embauche.

Les 10 métiers avec le plus grand nombre de projets de recrutement / © POLE EMPLOI
Les 10 métiers avec le plus grand nombre de projets de recrutement / © POLE EMPLOI


 


 

Sur le même sujet

Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

Les + Lus