• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le projet de réouverture de la ligne ferroviaire Casamozza-Folelli sur les rails

Gare de Padulella, située sur l'ancienne ligne de la Plaine Orientale. / © Photo CFC
Gare de Padulella, située sur l'ancienne ligne de la Plaine Orientale. / © Photo CFC

Un projet souvent annoncé mais jamais réalisé a été présenté aux élus de la microrégion par les Chemins de Fer de la Corse. Il comporte 3 variantes à l’étude qui réutilisent en partie la ligne de la Plaine fermée en 1953.

Par France 3 Corse

La ligne de la Plaine orientale inaugurée en 1888 entre Casamozza et Tallone puis prolongée jusqu’à Porto Vecchio en 1935 pourrait revoir passer des trains sur une partie du parcours.

Son exploitation a pris fin en 1953 suite aux bombardements de la 2e guerre mondiale. La voie ferrée est aujourd’hui entièrement déposée même si quelques vestiges d’ouvrages d’art subsistent.

La volonté des Chemins de Fer de la Corse est de mener les études préliminaires à la réouverture du tronçon Casamozza-Folelli, soit 10,5 km environ.

Un diagnostic foncier, environnemental, technique - avec notamment la création de passages à niveaux -  est envisagé.

Il permettra de définir la faisabilité du tracé à choisir parmi 3 variantes proposées.

Le projet exposé aux maires de la microrégion


Réouverture de la ligne Casamozza-Folelli, Gilles Simeoni présente le projet aux maires de la micro-région ce mercredi 18 avril à Vescovato. / © Photo Twitter
Réouverture de la ligne Casamozza-Folelli, Gilles Simeoni présente le projet aux maires de la micro-région ce mercredi 18 avril à Vescovato. / © Photo Twitter

Ces pistes de travail ont été présentées aujourd’hui ce mercredi 18 avril aux maires concernés par les tracés en présence du président du Conseil Exécutif de Corse, Gilles Simeoni, et de Hyacinthe Vanni, président des Chemins de Fer de la Corse.



Le président des CFC affirme que « ce projet est un véritable outil de développement pour la Casinca, la Castagniccia, la Costa Verde et la Plaine Orientale ».

42 M€ de travaux estimés 


Une analyse du potentiel client est en cours pour définir des arrêts pertinents et garantir un temps de parcours attractif. 

L’enveloppe budgétaire pourrait atteindre les 42 M€ pour la variante la moins coûteuse avec une réalisation qui pourrait durer 5 ans. La livraison est souhaitée pour 2023/2024. 




Dans un premier temps le gel des emprises sur les Plans Locaux d’Urbanisme des communes traversées est à l’étude en concertation avec les maires.

Ce mercredi aucun d'entre-eux n'a affiché d'opposition au projet, bien au contraire, lors de la réunion de présentation à Vescovato. 

L’objectif est de proposer une alternative à la voiture face à l’urbanisation massive du sud de Bastia et à la congestion observée sur les routes.

Le pari pour la CDC est de transformer l'eternel projet en réalisation, en évitant le déraillement...  


Sur le même sujet

Corse : recrutements toujours plus difficiles pour les emplois saisonniers 

Les + Lus