Cet article date de plus de 4 ans

Bastia : hôpital en souffrance

9 salariés de l'hôpital de Bastia poursuivent une grève de la faim. Soutenus par la CGT ils réclament 14 millions d'euros en urgence pour parer au plus pressé. Mais le déficit cumulé de l'établissement s'élève à 50 millions d'euros. 

Chambres exiguës, manque de services de base, c'est l'accueil des patients qui est désormais en danger selon les syndicats.

Inquiets face au creusement du déficit et de la dette de l'établissement, une dizaine d'employés de l'hôpital de Bastia ont entamé ce 30 octobre une grève de la faim .

Les syndicats évoquent un déficit cumulé de près de 50 millions d'euros depuis 30 ans, et d'une dette de 29 millions d'euros auprès des fournisseurs, dans un établissement qi compte chaque année 20 000 hospitalisations et 31 000 passages aux urgences.

Le coût de la rénovation et de la modernisation de l'équipement est estimé à 40 millions d'euros sur 10 ans.

Les syndicats réclament une prise en charge de la modernisation à 100% par l'Etat…

Dans un communiqué paru ce 31 octobre, l'ARS a notamment confirmé que le ministère verserait une subvention de 3 millions d'euros à l'hôpital.
Les travaux du bloc opératoire, estimés à 11 millions d'euros, devrait également commencer en décembre… c'était la priorité pour la direction de l'hôpital.

reportage de Perrine Ketels, François Albert Bernardi
 

durée de la vidéo: 01 min 25
Bastia : hôpital en souffrance ©France 3 Corse ViaStella

Le communiqué de l'Agence Régionale de Santé Corse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société