Élections municipales 2020 : Paul-Félix Benedetti lance sa campagne Bastia in Core

Le leader indépendantiste a présenté sa liste pour Bastia, baptisée "Bastia in Core". / © Typhaine Urtizverea
Le leader indépendantiste a présenté sa liste pour Bastia, baptisée "Bastia in Core". / © Typhaine Urtizverea

À 3 mois des élections municipales, Paul-Félix Benedetti a présenté, hier soir lundi 30 décembre sa candidature à Bastia. Baptisée Bastia in Core, cette troisième liste nationaliste engagée sur la commune s'est donné un objectif : redonner à la ville sa stature d'antan.
 

Par A.B / France 3 Corse ViaStella

Ils étaient une centaine à avoir répondu présent au rendez-vous hier soir, 30 décembre, rue Neuve St Roch : Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte, a officiellement lancé sa campagne pour les municipales de Bastia, en mars prochain. La troisième liste nationaliste pour la ville, avec celle présentée par Corsica Libera et le PNC, et celle menée par le maire sortant, Pierre Savelli.

Pour Paul-Félix Benedetti, les choses doivent changer, et vite : "Le paradoxe de Bastia, c'est que ça a été pendant des millénaires le phare de la Corse, [...], le réceptacle de la totalité de l'économie de cette île. Et aujourd'hui, elle n'est plus rien."

Pas avare de critiques envers le maire sortant, Pierre Savelli - dont il ne considère par ailleurs pas la liste comme "nationaliste" -  le leader indépendantiste a insisté sur son intention d'être "à l'écoute" des Bastiais, et notamment "des plus démunis". Autre "principale force" de sa démarche, a-t-il ajouté, "nous serons réactifs et capables s'il le faut de remettre en cause des choix qui auraient montré leurs limites."

La liste complète de Bastia in Core devrait être présentée courant janvier.
 
Municipales 2020 : Lancement de la campagne de Paul-Félix Benedetti à Bastia
Intervenants - Paul Felix Benedetti, candidat de Bastia in Core aux élections municipales - Henri Olmeta, soutien de Bastia in Core. Equipe - MACINEIRAS Lisa - Urtizverea Typhaine - Antomarchi Jacques

Paul-Félix Benedetti n'en est pas à son coup d'essai : en 2001, il s'était déjà présenté aux municipales de Bastia. Sa liste avait alors remporté 4% des voix. En 2015, aux territoriales, il remporte 2,58% des voix. Un score qu'il triple presque aux mêmes élections en 2017, avec plus de 7% des suffrages

Aujourd'hui, pour atteindre le second tour sans union, Bastia in Core devra réunir au minimum 10% des voix. Un défi dans une élection où les listes se bousculent au portillon : elles seront au moins huit en mars prochain.
 

Sur le même sujet

Les + Lus