Élections municipales 2020 : trois listes nationalistes à Bastia

Pierre Savelli, le maire sortant, a officialisé sa candidature samedi 30 novembre, sans surprise. Cette annonce confirme aussi l'absence d'union avec Corsica Libera et le PNC au premier tour. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA
Pierre Savelli, le maire sortant, a officialisé sa candidature samedi 30 novembre, sans surprise. Cette annonce confirme aussi l'absence d'union avec Corsica Libera et le PNC au premier tour. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA

Pierre Savelli, le maire sortant, a officialisé sa candidature samedi 30 novembre, sans surprise. Cette annonce confirme aussi l'absence d'union avec Corsica Libera et le PNC au premier tour. Ainsi, avec Core in Fronte, les Bastiais auront donc le choix entre trois listes nationalistes.

Par France 3 Corse ViaStella

Pierre Savelli a officialisé sa candidature comme tête de liste aux prochaines élections municipales, samedi 30 novembre, devant l’église Saint-Charles de Bastia. À ses côtés, Jean Louis Milani, Emmanuelle de Gentili, mais ni Corsica Libera ni le PNC.

L'alliance des territoriales au premier tour, ne se reproduira donc pas aux municipales. « Vous savez que notre liste, qui s'appelait 'Bastia' au second tour des municipales en 2014 était une liste de rassemblement. Depuis, il y a des gens qui ont eu le courage, comme nous avons eu le courage à l'époque, de venir sur cette liste de rassemblement pour travailler pour notre ville. Avec ces gens-là, tout s'est passé de manière parfaite, il est hors de question de les exclure de la future liste sous prétexte qu'on devrait faire une liste ‘Per a Corsica’ », expliquait alors le maire sortant. 

 
 

Aucune volonté d’exclure 


Comme en 2014, où il avait réalisé, seul, 5.41 % des voix au premier tour, Eric Simoni conduira donc la liste Corsica Libera avec le PNC cette fois. Partisan d'une union des forces de la majorité territoriale dès le premier tour, il regrette le choix de Femu a Corsica. Il réaffirme qu'aucune discussion ne s'est tenue pour les municipales. 

Il n'avait d'ailleurs, dit-il, aucune volonté d'exclure qui que ce soit. « Concernant Monsieur Milani et Madame de Gentili, nous n'avons exclu personne. Nous sommes partisans de l'ouverture sur des individus de la société, nous la pratiquerons, et de l'ouverture sur d'autres forces, dès lors que le socle national est consolidé, il en a bien besoin », indique-t-il. 

 
Élections municipales 2020 : trois listes nationalistes à Bastia
Intervenants - Pierre Savelli, Maire de Bastia, candidat à sa réélection ; Eric Simoni, Candidat " Pè Bastia " ; Paul Félix Benedetti, Candidat " Core in Fronte ". Equipe - Maia Graziani ; François-Albert Bernardi ; Joseph Ienco.


Autre candidat nationaliste, Paul-Félix Benedetti, lui, n'était pas présent lors des dernières élections municipales. Il conduira cette fois la liste de Core in Fronte sans avoir cherché l'union avec qui que ce soit. « Je ne considère pas aujourd'hui qu'il y a trois listes nationalistes, il y a une offre politique générale pour Bastia, dont Core in Fronte, qui se revendique de l'histoire. Ensuite, il adviendra ce que les électeurs voudront, mais je ne considère pas aujourd'hui la liste de la majorité conduite par Pierre Savelli comme une liste nationaliste », estime le chef de file de Core in Fronte. 

Tous espèrent être présents au second tour. Pour cela, il faudra passer la barre des 10 %, pour se maintenir seul, 5 % pour faire l'union. Un défi, dans une élection où les listes se bousculent au portillon. Elles seront au moins huit en mars prochain.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus