#OnVousRépond : quelles sont les conditions pour voyager en Corse ?

difficile de se rendre en Corse, comme partout ailleurs dans le pays, en raison des mesures sanitaires imposées par le gouvernement jusqu'au 3 mai. Mais même au-delà de cette date, qui coïncidera avec un assouplissement, il faudra se soumettre à certaines règles particulières pour venir sur l'île. 

Des contrôles sont fréquemment effectués à la descente des avions et des bateaux, pour s'assurer que les voyageurs qui arrivent en Corse sont en possession d'un test négatif (Aéroport de Poretta, Bastia)
Des contrôles sont fréquemment effectués à la descente des avions et des bateaux, pour s'assurer que les voyageurs qui arrivent en Corse sont en possession d'un test négatif (Aéroport de Poretta, Bastia) © Jean-André Marchiani / FTV

J'avais prévu de partir en Corse avec ma famille à la mi-mai. On parle beaucoup de la règle des dix kilomètres qui devrait être supprimée le 3 mai, mais est-ce que cela vaut aussi pour les déplacements inter-régionaux, où ils seront toujours interdits ? - Pierre

Jean Castex a confirmé, jeudi 22 avril, la levée des restrictions de déplacements à compter de ce jour-là, et cela vaut donc également pour les déplacements inter-régionaux, donc les voyages par bateau et par avion pour la Corse. Vous pourrez venir passer vos vacances sur l'île.

Je suis architecte et je prends beaucoup l'avion, même en ce moment. Mais mon client en Corse, chez qui je dois me rendre ce week-end, m'a dit qu'il fallait que je fasse un test. Alors qu'on ne m'en a demandé nulle part ailleurs. - Stanislas

C'est exact, Stanislas. La Corse est soumise aux mêmes mesures sanitaires que le reste de la métropole, mais en raison de l'insularité, et des bons chiffres de l'île en matière d'épidémie, une règle supplémentaire est en vigueur. Toute personne de plus de 11 ans doit présenter à l’embarquement :

C'est la même chose pour les voyages en bateau. En revanche, quand vous repartirez sur le continent, un test PCR ne sera pas nécessaire.

ILLUSTRATION. Accueil des passagers à l'aéroport Paris-Orly par temps de Covid-19.
ILLUSTRATION. Accueil des passagers à l'aéroport Paris-Orly par temps de Covid-19. © Xinhua News Agency / MaxPPP

J'ai entendu dire que l'on avait besoin d'un pass sanitaire pour aller en Corse. - Lilian

Ce n'est pas le cas, Lilian, soyez rassuré. Le pass sanitaire n'en est encore qu'à la phase de test. Un test qui a été mis en place, le 22 avril dernier, et uniquement pour les vols qui vont d'Orly à la Corse. Le pass se trouve dans l'application TousAntiCovid et il permet de présenter un QRCode qui garantira que le voyageur ou la voyageuse a bien effectué un test PCR dans un laboratoire et qu'il est négatif. Le pass sanitaire pourrait être mis en place mi-juin, si tout se passe bien. 
Pour l'heure, pas besoin de cela pour venir en Corse. Il faut juste vous munir des documents listés dans la question précédente.

Est-il vrai que si l'on fait un aller-retour dans la journée entre la Corse et le continent, on n'a pas besoin de test PCR pour revenir sur l'île ? - Marcu Maria

C'est vrai. C'est ce que pourrait appeler la tolérance des 24h. Mais elle ne vaut que dans le sens Corse > Continent, retour Continent > Corse.
Si vous partez de Corse le matin, et y revenez dans la journée, vous serez dispensé de test. Il faudra en revanche présenter le billet aller-retour à l'embarquement, pour prouver la durée du déplacement. Et s'engager à effectuer un test RT-PCR dans les sept jours suivant le retour en Corse. 

ILLUSTRATION.
ILLUSTRATION. © Axelle Bouschon / FTV

Peut-on espérer embarquer avec un test qui date d'un peu plus que 72 heures ? On espère se rendre en Corse fin mai. Le problème c'est que dans la Creuse, où on vit, c'est difficile d'obtenir un rendez-vous pour se faire tester, et on voudrait sauter sur l'occasion dès qu'il y a des places. - Paul et Adèle. 

C'est risqué. Selon l'ARS, aucune dérogation ne sera accordée. Le seul cas où c'est possible, c'est lorsque le vol a du retard. 

Nous avons nos billets de bateau pour venir chez les parents de mon mari, à Ajaccio, jeudi. Nous sommes obligés d'annuler, puisqu'aucun motif impérieux ne motive ce voyage. Et nous sommes hors délais. Quels sont nos recours ? - Irène

Il faut vous mettre sans tarder en relation avec la compagnie maritime. Mais vous devriez pouvoir obtenir gain de cause. celles-ci, comme les compagnies aériennes, ont mis en place des conditions spécifiques d'annulation et de report jusqu'au 3 mai, pour prendre en compte la réalité de la situation. Pour inciter les touristes à planifier leurs vacances, nombreuses sont celles qui garantissent une annulation possible même après cette date pour tout billet acheté. 

La plupart d'entre elles, sur leur site internet ou leur standard téléphonique, vous proposerons l'annulation ou le report. Seul bémol, il faudra très certainement vous armer de patience avant de bénéficier du remboursement. 

Les compagnies se sont adaptées à la nouvelle donne sanitaire, autant en matière commerciale que sanitaire.
Les compagnies se sont adaptées à la nouvelle donne sanitaire, autant en matière commerciale que sanitaire. © Viastella

Nous avons, avec ma femme, une résidence secondaire dans le Cap Corse. Et nous devons signer chez le notaire, qui se trouve en Corse ce vendredi. Pouvons-nous venir sur l'île ? - Hervé et Lola

Malheureusement pas, Hervé et Lola, puisque nous sommes toujours dans la période d'interdiction des déplacements inter-régionaux. La préfecture est claire à ce sujet : les déplacements liés à un déménagement et ceux qui sont indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence sont autorisés, c'est vrai. Mais deux conditions sont nécessaires. Il faut que la résidence soit une résidence principale, et qu'il soit impossible de différer la signature. Si votre résidence est une résidence secondaire, comme vous le précisez, vous devrez patienter au moins jusqu'à la semaine prochaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie vaccins - covid-19 santé société