#OnVousRépond : autorisations de déplacement, vaccins… Voici les réponses à vos questions sur le Covid-19 en Corse

Depuis le 3 avril dernier, la Corse, comme toute la France, est re-confinée. De nouvelles mesures sanitaires s’appliquent. Entre la règle des 10km, l’interdiction des déplacements interrégionaux et la campagne vaccinale, vous êtes nombreux à vous poser des questions. On vous répond.

Illustration. Une attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour les déplacements à plus de 10 kilomètres autour de son domicile.
Illustration. Une attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour les déplacements à plus de 10 kilomètres autour de son domicile. © Michael Desprez/MaxPPP

Depuis près de deux semaines, la Corse, comme le reste du territoire, est soumise à un troisième confinement. Les règles, en vigueur depuis le 3 avril dernier, diffèrent des mesures prises lors des deux premiers confinements. Certaines consignes ou cas particuliers vous posent question. Retrouvez ici quelques-unes des réponses apportées dans le cadre de notre opération #OnVousRépond.

 

J'habite Bastia, puis-je partir sur le continent pour faire le déménagement de ma mère et rapporter ses meubles en Corse ?
- Tito 

Les déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile sont autorisés durant la période de confinement sur présentation d’une attestation et de tout justificatif du motif de déplacement (bail à échéance par exemple) pour la personne concernée par le déménagement. Le déménagement devra obligatoirement avoir lieu en dehors des horaires du couvre-feu. Le ministère de la transition écologique précise qu’une aide entre particuliers reste également possible durant le confinement, à condition de ne pas dépasser le seuil de 6 personnes maximum.

 

J’ai la garde de mes petits-enfants pendant le confinement, pourrais-je les ramener à leurs parents sachant que je réside en Corse et que nous devons prendre l’avion ?
- Saveria

Votre déplacement étant lié à une garde d’enfants, il demeure autorisé durant le confinement dès lors que vous êtes muni d’une attestation dérogatoire et de tout document permettant de justifier votre motif de déplacement comme un livret de famille, indique la préfecutre. Pour votre retour en Corse, il vous faudra produire en plus de ces documents un justificatif de domicile, une attestation d’absence de symptôme ainsi qu’un test RT-PCR négatif de moins de 72h.

 

Mon beau-père est venu garder mes filles en Corse. Il habite dans un autre département. Peut-il rentrer chez lui avant la fin du confinement ?
- Lulu2b

Le déplacement de votre beau-père en Corse étant lié à une garde d’enfants, son retour à domicile est donc possible avant la fin du confinement, muni d’une attestation dérogatoire, d’un justificatif de domicile et de tout document permettant de justifier son motif de déplacement en Corse, nous indique la préfecture. 

 

Je suis en Alsace pour raison médicale depuis le mois de janvier. Puis-je rentrer chez moi en Corse dans mon domicile principal muni d’une attestation dérogatoire et d’un test PCR ?
- Minouche

En dehors du cas d’une sortie d’hospitalisation, de soins ou de consultations ne pouvant être réalisés à distance, les changements de résidence ne sont plus autorisés depuis le 5 avril. En l’absence d’un tel motif de santé, il vous faudra donc attendre la fin du confinement pour regagner votre résidence principale, nous signale la préfecture. 

 

Je suis actuellement en Bourgogne chez mon papa. J’habite en Corse. Puis-je retourner chez moi par avion et accompagnée de mon père ? 
- Nad

Sauf à justifier d’un motif impérieux ou professionnel, les déplacements inter-régionaux sont interdits pendant toute la durée du confinement. Il vous faudra donc attendre la fin du confinement pour pouvoir regagner votre résidence principale.  

 

Je n’ai pas de permis, est-ce que ma femme peut m’accompagner pour aider ma mère qui est seule et qui habite à plus de 10 km ? Et puis-je rester le week-end ?
- Cricri

Durant la période de confinement, il reste possible d’accompagner un proche qui n’est pas titulaire du permis de conduire pour porter assistance à une personne vulnérable ou précaire. Vous devrez dans ce cas vous munir d’une attestation de déplacement dérogatoire et de tout document permettant de justifier votre motif de déplacement. Si votre présence le week-end n'est pas rendue nécessaire par un besoin d'aide, la préfecture vous déconseille fortement de rester le week-end.

 

Je dois retourner sur le continent pour des examens à la fac, est-ce possible ?
- LéoC

Votre déplacement étant lié à des obligations d’enseignement, il reste autorisé durant le confinement. Pour voyager en règle, vous devrez donc vous venir d’une attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case "déplacement pour un concours ou un examen" et tout document permettant de justifier votre motif de déplacement, comme votre convocation aux examens. 

 

Je réside en Corse-du-Sud et je dois récupérer un véhicule neuf en Haute-Savoie. Est-ce possible ?

Il vous sera difficile de justifier ce déplacement s’il ne fait pas partie des "motifs impérieux". Concernant les trajets longs, le gouvernement explique qu’ils doivent être justifiés par "l'un des motifs dérogatoires (pour raisons professionnelles, de santé, pour porter assistance aux personnes vulnérables ou précaires…)."

Si récupérer ce véhicule fait partie de ces motifs, vous pouvez vous munir d’une attestation de déplacement dérogatoire et de tout document qui permet de justifier votre situation.

Toutefois, la préfecture de Corse-du-Sud vous le déconseille : "durant le confinement, les particuliers ne peuvent réaliser des achats de première nécessité, retirer des commandes ou bénéficier de prestations de services, qu’au sein de leur département de résidence ou dans un rayon de 30 kilomètres au-delà de leur département pour ceux résidant aux frontières d’un département. Votre nouveau véhicule étant situé en dehors de ce périmètre, il vous faudra donc attendre la fin du confinement pour pouvoir le récupérer."

 

Après ma deuxième injection du vaccin Moderna, j'ai dû réaliser une prise de sang 15 jours après, pourquoi ? Alors que ce n'est pas demandé pour le Pfizer.
- Casa

Contactée, l’Agence régionale de santé (ARS) en Corse assure que ces prises de sang ne sont pas généralisées : toutes les vaccinations Moderna ne sont pas suivies d’une prise de sang à effectuer dans les jours à venir.

Il peut toutefois s’agir d’une demande de sérologie, un diagnostic rétrospectif. La prise de sang permet de connaître l’activation d'anticorps capables de neutraliser le virus.

Une campagne de sérologie a été menée par l’ARS en février après un épisode particulier survenu au centre Baléone, à Sarrola-Carcopino. Le lot de vaccins Moderna aurait subi une “extraction de température”, c’est-à-dire l’apparition d’un événement indésirable sur la chaîne du froid.

Après ce doute sur la conservation des vaccins et dans l’attente d’une réponse du laboratoire américain Moderna, l’ARS a opté pour une campagne de sérologie. Des explications individuelles sur les prises de sang à venir ont été données aux patients. Après vérification de la campagne et suite à la réponse du laboratoire, les vaccins se sont tous montrés efficaces, assure l’ARS.

D’autres campagnes de sérologie sont menées ailleurs en France. Fin mars, des résidents d’un EHPAD de la région Grand Est ainsi que des personnels de l’établissement, ont également effectué des prises de sang pour connaître la production d'anticorps capables de neutraliser le virus.

 

Pour la pêche en rivière qu'en est-il ?
- Vickie 47

Pas de restriction sur la pêche, contrairement aux deux premiers confinements. L’activité doit être menée hors des horaires de couvre-feu (19h-6h) ainsi que dans les horaires de pêche réglementaires (une demi-heure avant le lever du soleil et jusqu'à une demi-heure après son coucher). La pratique reste autorisée à titre individuel. Il faut donc éviter de se retrouver parmi un groupe de plus de six personnes.

Le tout dans un rayon de 10km autour de votre domicile. Cela restreint le champ des possibles, mais si vous avez une rivière dans votre zone, libre à vous de sortir vos plus beaux hameçons.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#onvousrépond société vaccins - covid-19 santé covid-19 confinement déconfinement