Einville-au-Jard : des prises de sang réalisées pour connaître la résistance au virus des résidents de l'Ehpad

Publié le
Écrit par Yves Quemener .

Près de 90 % des résidents en Ehpad ont reçu la première dose des vaccins, ce qui a permis d'améliorer la situation dans ces établissements. A l'Ehpad d'Einville-au-Jard, mardi 23 mars, des prises de sang ont été effectuées pour connaître la production d'anticorps capables de neutraliser le virus.

Les effets de la campagne vaccinale semblent se faire sentir dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) car après deux mois de vaccination, la mortalité est en baisse. Normalement, une dose unique de vaccin à ARNm, conçu par les laboratoires Pfizer et BioNTech et Moderna, provoque une forte production d'anticorps capables de neutraliser le virus. "La sérologie est un examen biologique qui permet de savoir si une personne a des anticorps, notamment ici c’est contre la Covid-19", explique le professeur Athanase Benetos, Chef de Pôle au CHRU de Nancy.

Sérologie et vaccin

Mardi 23 mars 2021, à l'Ehpad d'Einville-au-Jard (Meurthe-et-Moselle), des infirmières ont réalisé des prises de sang pour connaître le résultat des vaccins, et la capacité des personnes âgées à neutraliser le virus. "On peut avoir des anticorps soit parce qu’on a été malade, soit parce qu’on a été vacciné et dans ces deux conditions, on doit développer des anticorps qui nous protègent contre la maladie".

Globalement on pense que cette immunité dure plusieurs mois.

Denis Crauss, médecin

Dans un contexte Covid, cet examen sérologique peut se révéler très instructif. Une recherche qui permet de déterminer le statut immunitaire des résidents mais aussi du personnel soignant. "C'est très intéressant de connaître cette immunité des résidents mais également du personnel des Ehpad", explique Denis Crauss, médecin coordinateur dans les Ehpad. 

Les volontaires pour cette étude seront testés régulièrement. Afin de déterminer la durée de l’immunité.
"La notion d’anticorps est quand même lié à l’âge, donc il est particulièrement intéressant de savoir, avec une prise de sang, si l’organisme produit des anticorps neutralisants, capables de bloquer l’entrée du virus dans les cellules", ajoute Denis Crauss. 
"Chez les personnes âgées, notamment celle qui vivent dans les Ehpad, on sait que les capacités immunologiques sont réduites. Il y a vraiment un effet et donc il y a vraiment un besoin d’avoir la sérologie pour mieux comprendre, même s'il faut interpréter ses résultats avec beaucoup de précaution", explique le professeur Athanase Benetos.

L’étude est complexe étant donné le manque de recul par rapport à la maladie et la vaccination. La sérologie, reste une clé supplémentaire pour comprendre la Covid et ses conséquences.

Selon une étude de l’Institut Pasteur, plus de 11 % de la population française aurait contracté la maladie, sous une forme symptomatique ou asymptomatique, soit plus de sept millions de personnes.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité