Trafic de cocaïne en Corse : jusqu'à 15 ans de prison ferme

Publié le Mis à jour le
Écrit par GB / France 3 Corse ViaStella
15/10/2018 - Jusqu'à 15 ans de prison ferme ont été prononcés par le tribunal correctionnel de Bastia à l'encontre des têtes pensantes d'un trafic de stupéfiants en Corse.
15/10/2018 - Jusqu'à 15 ans de prison ferme ont été prononcés par le tribunal correctionnel de Bastia à l'encontre des têtes pensantes d'un trafic de stupéfiants en Corse. © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Jusqu'à 15 ans de prison ferme ont été prononcés par le tribunal correctionnel de Bastia à l'encontre des principaux prévenus poursuivis dans un vaste trafic de stupéfiants en Corse.
 

Dans son réquisitoire la procureure de la république Jennifer Roussie avait demandé des peines exemplaires de 5 à 15 ans de prison contre les principaux responsables présumés de ce trafic. Et le tribunal a suivi.

Jean-Louis Binvignat, considéré comme la tête pensante du trafic par l'accusation, a été condamné à 15 ans d’emprisonnement et 80.000 euros d’amende.

Son frère, Mike Binvignat, a été condamné à 15 ans de prison et 70.000 euros d’amende. La procureure avait requis à son encontre 14 ans d'emprisonnement et 50.000 euros d'amende.

Troisième importateur du réseau selon l'accusation, Jean-Christophe Bracconi a quant à lui été condamné à 8 ans de prison et 40.000 euros d'amende.

Dorian Bilger, présenté comme le grossiste de la région cortenaise, a été condamné à 8 ans de prison et 20.000 euros d'amende ainsi qu'à 5 ans d'interdiction de séjour en Corse.  
Trafic de cocaïne en Corse : jusqu'à 15 ans de prison ferme

Des consommateurs aux "mules", le tribunal a également prononcé à l'encontre des 27 autres prévenus, des peines allant de 4 mois de prison avec sursis à 6 ans de prison ferme.  
L'affaire remonte à février 2017. 15 kilos de cocaïne et trois kilos de résine de cannabis avaient été saisis dans une voiture à Bastia. 

La drogue en provenance d'Espagne et des Pays Bas était écoulée dans le cortenais, la région bastiaise, la Balagne et l'Extrême Sud.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.