L'ancien sénateur Joseph Castelli remis en liberté sous contrôle judiciaire

Ce jeudi 3 juin, la cour d'appel de Bastia a accepté la demande de remise en liberté de Joseph Castelli. L'ancien sénateur avait été condamné à quatre ans de prison dont trois ans ferme, en mars dernier.

Joseph Castelli est remis en liberté mais placé sous contrôle judiciaire.
Joseph Castelli est remis en liberté mais placé sous contrôle judiciaire. © Pierrick Nannini / FTV

La cour d'appel de Bastia vient de rendre sa décision ce jeudi 3 juin. La demande de remise en liberté déposée par Joseph Castelli est acceptée. L'ancien sénateur a quitté sa cellule de la maison d'arrêt de Borgo et retrouvé sa famille le jour-même, aux environs de 13h. Il était détenu depuis le 20 avril dernier, et reste néanmoins placé sous contrôle judiciaire.

La veille, mercredi 2 juin, lors de l'audience, ses avocat ont plaidé pour la libération de leur client, avançant son âge, 73 ans, et des problèmes de santé. Ces derniers ont également considéré que la mesure de sureté n'était pas justifiée, l'ancien ténor du parti radical de gauche n’ayant à ce jour plus aucun mandat politique.

En mars dernier, Joseph Castelli avait été condamné à quatre ans de prison dont trois ans ferme pour trafic d'influence passif par le tribunal correctionnel de Bastia. L'ancien sénateur avait été reconnu coupable de trafic d'influence passif et de faux en écriture. Une audience à laquelle ce dernier n'avait pas assisté.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ghjustizia justice société