Municipales à l'Ile Rousse : Michel Frassati présente son programme

Michel Frassati / © Viastella
Michel Frassati / © Viastella

Michel Frassati (PNC) est candidat à l'élection municipale de L'Île-Rousse sous la liste "Riacquistu Lisulanu". Il est le troisième candidat à s'être déclaré dans la cité Paoline. Il affrontera en mars prochain le maire sortant Jean-Joseph Allegrini-Simonetti, et Angèle Bastiani. 

Par C.N

Retraité de l'éducation nationale, Michel Frassati conduit une liste "d'ouverture" aux élections municipales de mars prochain. C'est sous la liste "Riacquistu Lisulanu", que ce candidat nationaliste, présente son projet.

Création de parcs relais en périphérie, remise en état des infrastructures sportives, ouverture d'une épicerie solidaire... Le projet du candidat s'inscrit autour de trois idées majeures : redynamiser, affirmer la solidarité et vivre pleinement l'identité corse. 
 

Une ville en déclin


Son credo, "se réapproprier de manière collective l'identité de toute la communauté Lisulana". 

L'île rousse serait en plein déclin, selon Michel Frassati, elle aurait perdu ces six dernières années, 500 habitants : "notre ville a perdu son âme et son identité au cours de ces dernières décennies. Sa démographie est en régression . Une véritable crise du logement touche la population résidente, particulièrement les plus jeunes et les plus défavorisés", déclare le candidat.
 


Un déclin lié en grande partie, d'après le candidat à un "eldorado touristique" qui laisse de côté de nombreux citoyens. "La nouvelle municipalité devra s’atteler à limiter les conséquences désastreuses sur l’économie locale des locations saisonnières dites sauvages, 75% de l’hébergement saisonnier se fait hors entreprises touristiques".
 

Trois listes en lice


En mars prochain, Michel Frassati affontera le maire sortant Jean-Joseph Allegrini-Simonetti et Angèle Bastiani. Un rapprochement entre ce dernier et Angèle Bastiani aurait été un temps envisagé, mais aujourd'hui la question ne se pose plus.
 

Il n’y a pas eu de possibilité d’union, on part sous nos propres couleurs avec nos propres valeurs, on est l’alternative. C’est une grande nouveauté dans l’Ile Rousse, cela fait de nombreuses années qu’il n’y a pas eu trois listes, précise Michel Frassati.

 


Une liste de nationalistes et citoyens 


Pour mener son projet, Michel Frassati s'est entouré de Céline Innocenzi et Jean-Marc Acquaviva. Ils étaient réunis ce mercredi 22 janvier à 11h sur les îles pour présenter leur démarche. 
 
Michel Frassati entouré de Céline Innocenzi et Jean-Marc Acquaviva lors de la présentation de son programme. / © L.B
Michel Frassati entouré de Céline Innocenzi et Jean-Marc Acquaviva lors de la présentation de son programme. / © L.B

"Ce choix illustre vous l’aurez compris la volonté de réappropriation culturelle et linguistique, telle qu’elle fut initiée dans les années 70. A travers nos projets, nous aurons nous aussi à cœur, en ce début de XXIème siècle, de nous réapproprier le patrimoine, l’identité et l’Histoire de notre cité", ajoute Céline Innocenzi.

Et selon Michel Frassati, "les premiers retours sont bons. Nous sommes partis il y a un petit mois, et on note qu’il y a une volonté de changement dans cette ville. J’espère qu’elle va se traduire dans les urnes".

Dans sa liste, des nationalistes mais aussi des personnes de la société civile seront représentés. Une liste qu'il présentera en février prochain. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus