Levothyrox – Un collectif corse réclame le retour de l'ancienne formule

Les actions en justice se multiplient après les effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox / © REMY GABALDA / AFP
Les actions en justice se multiplient après les effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox / © REMY GABALDA / AFP

Un collectif de malades de la thyroïde victimes d'effets secondaires liée à la nouvelle formule du Levothyrox s'est constitué en Corse pour réclamer au laboratoire Merck le retour sur le marché de l'ancienne formule.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Dominique Rupil, fondatrice du collectif SOS Thyroïde Corse ne décolère pas. Elle est l'une des victimes en Corse des effets secondaires du Levothyrox, depuis que le médicament est entré sur le marché, en remplacement de l'ancienne formule.

La nouvelle formule du Levothyrox a été mise sur le marché en mars, mais certains patients se sont rapidement plaints d'effets secondaires. C'est le cas de Dominique Rupil. Deux mois apès avoir attaqué son nouveau traitement, les complications s'enchaînent.

Des effets secondaires en cascade

"Des maux de tête horribles, une fatigue intense, des vertiges, je ne pouvais plus tenir debout, mais ne sachant pas que c'était le Levothyrox, j'ai continué", témoigne-t-elle.  "Puis les grosses chaleurs sont arrivées. Et là, c'est le corps qui doublait de volume, des œdèmes, des douleurs aux articulations, je ne pouvais plus marcher, monter aux escaliers".  

Le calvaire de Dominique Rupil dure encore jusqu'à la fin de l'été, où au détour d'une conversation, elle découvre qu'elle n'est pas un cas isolé et apprend les problèmes liés à la nouvelle formule du Levothyrox. "On nous a véritablement empoisonné! (…) Il y a cette sensation de vouloir absolument détruire des êtres humains, d'être un cobaye". 

Se sentant trompée, Dominique Rupil a décidé de monter un groupe associatif sur Facebook pour demander au laboratoire Merck, de revenir à l'ancienne formule. Ce collectif SOS thyroïde Corse regroupe plus de 230 membres. 

Levothyrox : le témoignage de Dominique Rupil, collectif SOS Thyroïde Corse

Des milliers d'usagers en colère

Un projet d'action collective conjointe visant à obtenir rapidement l'indemnisation des malades de la thyroïde victimes d'effets secondaires liée à la nouvelle formule a été lancé sur le continent.

7.590 personnes se sont inscrites sur la plateforme dévolue à ce genre d'actions, MySMARTcab, et 2.500 dossiers ont été reçus par les avocats. 

Face à la colère des patients, l'ancien médicament avait fait son retour début octobre dans les pharmacies françaises, mais en quantités limitées. Une alternative supplémentaire, le Thyrofix (un générique), sera bientôt disponible, ce qui portera à cinq le nombre de médicaments de ce genre pour les malades de la thyroïde.

Levothyrox – Un collectif corse réclame le retour de l'ancienne formule
Dominique Rupil, fondatrice du collectif SOS Thyroïde Corse, Me Jessica Carreras Vinciguerra, avocate;  - France 3 Corse ViaStella -  Emilie Arraudeau, Pierrick Nannini

Une première judiciaire

Mi-novembre le tribunal de grande instance de Toulouse a ordonné aux laboratoires Merck de délivrer "sans délai" son ancienne formule du Levothyrox à 25 malades de Haute-Garonne, sous peine d'astreinte.

Une première judiciaire alors que le laboratoire doit faire face au dépôt de déjà 500 plaintes. Merck a fait appel de cette décision et annoncé pour la mi-décembre la mise sur le marché de 200.000 boîtes de l'ancienne formule, produites en Allemagne.

Au total, 3 millions de patients prennent du Levothyrox en France pour soigner l'hypothyroïdie ou après une opération de cancer de la thyroïde. L'Agence du médicament ANSM a recensé, entre mars et septembre, près de 15.000 signalements pour effets indésirables.

A lire aussi

Sur le même sujet

Levothyrox – Un collectif corse réclame le retour de l'ancienne formule

Près de chez vous

Les + Lus