Haute-Corse – Les forestiers-sapeurs au front contre le risque d'incendie

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Pour lutter contre les incendies, les sapeurs-forestiers de Haute-Corse réalisent des opérations de prévention tous les ans d'octobre à juillet. Pour cela, deux opérations de démaquisage sont possibles. On dénombre au total 30 pare-feux en Haute-Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

À Lucciana ce mercredi 21 juin matin, ils sont 130 forestiers-sapeurs à être mobilisés pour le département pour prévenir les incendies. Coût total de l'opération : 7 millions d'euros.

Leur objectif, créer une ZAL : Zone d'Appui à la Lutte, autrement dit un pare-feu. Il s'agit d'une bande d'une centaine de mètres de largeur qui s'étale sur plusieurs kilomètres et placée à un endroit stratégique.

"Les ZAL émanent d'un plan local de protection incendie élaboré par des professionnels. Sont pris en compte les vents dominants, l'historique des incendies. Une fois que ces documents sont validés par l'autorité préfectorale et les élus, nous les mettons en œuvre", explique Jean-François Guerrini, chef du service des forestiers-sapeurs de Haute-Corse.

Haute-Corse – Les forestiers-sapeurs au front contre le risque d'incendie
Intervenant : Jean-François Guerrini, chef du service des forestiers-sapeurs de Haute-Corse - France 3 Corse ViaStella - Pierrick Nannini, François-Albert Bernardi

Pour cela, ces forestiers-sapeurs peuvent s'appuyer sur 30 engins. Principalement des bulls et des gyrobroyeurs qui peuvent travailler en pente jusqu'à 45°. Au-delà, une autre technique est alors utilisée :

"Nous avons développé depuis une vingtaines d'années le brûlage dirigé, c'est une technique complémentaire qui permet de brûler des zones inaccessibles par les engins traditionnels."

Le choix de ces différentes techniques est conditionné non seulement par la météo, mais aussi par la nature de la végétation. Ces opérations de prévention du risque incendie se poursuivront jusqu'au 15 juillet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus