Le marronnier de Pianellu en mémoire d'Anne Franck a été vandalisé

L'arbre planté en 2010 a été vandalisé dans la nuit de samedi à dimanche. Pour le moment, rien ne permet d'établir les motivations de l'acte. Une plainte devrait être déposée.

Les organisateurs et le sous-préfet rassemblés autour du marronnier, vandalisé dans la nuit de samedi à dimanche.
Les organisateurs et le sous-préfet rassemblés autour du marronnier, vandalisé dans la nuit de samedi à dimanche. © Juliette Oriot
La traditionnelle journée "In Giru a l’Arburu", dédiée à la mémoire de la Shoah et contre l'antisémitisme, a pris cette année une nouvelle tournure suite à un acte de vandalisme.

Le marronnier de Pianellu (Haute-Corse), planté en 2010 en mémoire d’Anne Franck et lieu des commémorations a été dégradé dans la nuit de samedi à dimanche.
 
Le marronnier en mémoire d'Anne Franck vandalisé ©Juliette Oriot, Mélissa Antras


Toute l’écorce sur la partie inférieure a été épluchée, menacant potentiellement la survie de l'arbre. Le sous-préfet de Corte, Ronan Leaustic, s'est rendu sur place pour constater les dégâts.

"Notre présence est utile pour rappeler la mémoire, la transmission qui est toute aussi nécessaire aujourd’hui qu’hier, a-t-il notamment déclaré. Car si des actes de cette nature sont toujours présents, c'est qu'il y a encore un gros travail à mener pour éveiller les consciences."


Un acte antisémite ?


Ce marronnier, offert au village de Pianellu par le Musée Maison d’Anne Franck d’Amsterdam en 2010, a été bouturé à partir de l’arbre que la jeune fille juive voyait depuis l’appartement clandestin où elle était cachée de 1942 à 1944. L'adolescente de 15 ans est morte en 1945 au camp de concentration de Bergen-Belsen.

Si les organisateurs estiment que cette dégradation était motivée par l'antisémitisme, aucun élément ne permet encore d'établir les causes et circonstances exactes de cet acte de vandalisme. Une plainte doit être déposée, et une enquête devrait être ouverte.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter