Michel Bussi, auteur du best-seller le Temps est assassin : “la Corse est une terre romanesque”

Michel Bussi, auteur du best-seller le Temps est assasin : la Corse est une terre romanesque
Entretien : Sébastien Bonifay et Fabien Fougère

En mai dernier sortait le Temps est assassin,  roman policier de Michel Bussi qui se déroule en Balagne. Avec près de deux-cent mille exemplaires vendus, le livre est un des plus gros succès de l'été en France. L'auteur était en Corse pour une série de dédicaces.

Par France 3 Corse ViaStella avec Sébastien Bonifay

Eté 1989 : La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne.  Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.  Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Eté 2016 : Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille adolescente, en vacances, pour exorciser le passé.  A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre. Une lettre signée de sa mère. Est-elle vivante ? L’enquête de Clotilde commence.

Personnage principal : la Revellata

La Revellata est le personnage principal du dernier livre de Michel Bussi. En Corse, comme dans Le Temps est assassin, les morts ne sont jamais très loin des vivants : « Ce qui m’a intéressé en Corse c’est ces fameux cimetières qui donnent sur la mer, c’est ces traditions-là. Même si tout cela a évolué. Mais c’est vrai que l’idée des fantômes, notamment, est importante dans mon roman. Dans mes romans il y a toujours une explication rationnelle à la fin mais dans tout le roman on flirte avec le surnaturel », explique l’auteur.

Alors que son roman a été vendu à 200 000 exemplaires, un des plus gros succès de l’été, Michel Bussi revenait pour la première fois sur les flancs escarpés de La Revellata. 

A la rencontre de ses lecteurs corses

L'occasion, enfin, de rencontrer ses lecteurs sur l’île et de savoir comment son œuvre a été reçue. Pour l'écrivain, il faut jouer avec les clichés et les idées reçues : « Quand on n’est pas Corse l’imagination, surtout pour un écrivain, elle est fertile. On imagine des tas de choses dans le maquis, on imagine des tas de choses en mer, on voit des dauphins. On voit des couchers de soleils, on voit des histoires d’amour. Evidemment la Corse rend ça alors peut-être que les Corses qui ont ce joyau chez eux oublient un peu tout ça. Mais il faut se mettre à la place du pauvre écrivain qui arrive, il a envie d’écrire des histoires fantastiques. »
Le Temps est assassin de Michel Bussi : un thriller et un dépliant touristique pour la Balagne
Reportage : Sébastien Bonifay et Fabien Fougère

Les Corses semblent valider. La maison de la presse de Calvi où il faisait des dédicaces était pleine à craquer. Des touristes viennent à la rencontre de l’auteur mais les corses, aussi, semblent fans de Bussi. Franck Maraninchi, propriétaire de paillote à la Revelatta se rappelle : « Il arrive un couple, j’étais en train de boire un café dans ma paillotte, Monsieur, Monsieur, nous sommes venus spécialement de Porto-Vecchio pour voir où Michel Bussi s’était inspiré. Et les gens me disent, il s’est inspiré de cet endroit-là, il a fait le livre ici. Ils  boivent un café et ils me disent : Monsieur, vous pouvez nous signer le livre ? Je me permets pas, je suis pas l’auteur ! »

Des répercussions sur l'île

Le succès immense du livre a eu quelques effets surprenants. Une boutique calvaise y est citée, et une partie de l'intrigue s'y noue. Cela n'a pas échappé aux lecteurs attentifs. « J’ai eu beaucoup de clientes de toute la France qui sont venues de toute la France exprès parce qu’elles avaient lu le livre et qu’elles cherchaient la boutique, explique sa responsable. Ca a boosté quelques  ventes, c’est sûr. »

Nostalgique des années 1980, proche du feuilleton et du journal intime, Le Temps est assassin est un roman ET un dépliant touristique pour la Balagne. De quoi essayer de convaincre Bussi d'écrire une suite…

Sur le même sujet

Les + Lus