Bannière résultats municipales

Municipales à Bastia : quatre villes de la communauté d’agglomération contre la liste d’union de l’opposition 

L’union de l'opposition aux municipales bastiaises scellée dimanche prévoirait de confier la présidence de la communauté d’agglomération (Cab) à Jean Zuccarelli. Quatre villes de la Cab annoncent qu’elles soutiendront un candidat issu de la majorité communautaire. 

Les bureaux de la CAB, sur le port de Toga
Les bureaux de la CAB, sur le port de Toga © Capture d'écran streetview

Dimanche, les candidats Jean-Sébastien de Casalta, Jean-Martin Mondoloni et Jean Zuccarelli ont annoncé former une liste d’opposition commune pour le second tour des élections municipales à Bastia. Cette union a provoqué la réaction de quatre communes de la communauté d'agglomération de Bastia (Cab) ce lundi.
 
Les maires de Bastia, Furiani, San Martinu di Lota et Santa Maria di Lota annoncent qu’ils continueront à former une majorité quel que soit le résultat des élections municipales de Bastia le 28 juin prochain.

L’actuelle majorité communautaire présentera et soutiendra pour la présidence de la Cab un candidat issu de celle-ci. « Les maires et communes de Furiani, de San Martinu di Lota, et de Santa Maria di Lota ont fait partie pendant six ans de la majorité communautaire avec la commune de Bastia ; ils continuent et continueront de s’inscrire dans cette ligne politique, respectueuse de la sensibilité politique de chacun et destinée à permettre à la Cab et à ses communes-membres de fonctionner de la façon la plus efficace », précisent-ils dans un communiqué. 
 

Lire le communiqué des quatre villes de la communauté d'agglomération

 

 

La candidature de Jean Zuccarelli remise en cause ? 


L’union scellée entre les listes d’opposition menées par Jean-Sébastien de Casalta, Jean-Martin Mondoloni et Jean Zuccarelli prévoirait, en cas de victoire, la répartition suivante : le premier serait maire, le deuxième 1er adjoint, et le troisième président de la Cab.
 

 


La nouvelle position des maires de la communauté d’agglomération pourrait tout remettre en cause pour Jean Zuccarelli. Car le conseil communautaire de l’institution compte 40 sièges, majorité et opposition confondues, répartis comme suivant : 

 

Il élit le président, les vice-présidents et les membres des commissions. Ainsi, même en cas de défaite de Pierre Savelli au second tour des élections municipales, cette répartition pourrait conduire à une égalité ou à un blocage de la candidature de Jean Zuccarelli à la présidence. 

Le second tour des élections municipales est prévu le 28 juin prochain, les candidats ont jusqu’à mardi 18 heures pour déposer leur liste en préfecture. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter