Patrimoine : le couvent d'Orezza va être racheté par la Collectivité de Corse

Après avoir risqué la destruction en 2018, le couvent Saint-François d'Orezza fera finalement l'objet d'une acquisition par la Collectivité de Corse. Vendredi 1er mars, les élus territoriaux se sont unanimement prononcés en faveur de cette décision. Le couvent était devenu le symbole de la lutte contre Gênes au 18ème siècle. Retour sur son histoire riche et mouvementée.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le couvent Saint-François d'Orezza, une ruine qui tel le phénix pourrait bientôt renaître.

Situé à 680 mètres d’altitude, l’édifice est le symbole d'une Corse souveraine.

Le couvent sera bientôt sauvé du péril. Il sera racheté par la Collectivité de Corse pour à peine plus de 2000 euros.

Histoire séculaire

Ce sera l’épilogue d’une histoire séculaire qui commence au tout début de la Renaissance.

En 1485, le monument est construit par des moines observantins. Au 17ème siècle, il passe aux mains des franciscains qui y construisent une église monumentale.

Au 18ème siècle, le couvent devient l'un des lieux phares de la lutte contre la République de Gênes.

Le 30 janvier 1735, la Consulte qui s’y réunit proclame l'indépendance de la Corse. Elle se donne un hymne national, et ébauche un projet de Constitution.

Haut lieu patrimonial

Désaffecté sous la Révolution et vendu comme bien national, le couvent abritera une gendarmerie jusqu’en 1934.

Finalement, l’édifice sera bombardé par les Allemands en 1943 et laissé, depuis cette date, à l'abandon.

Après que des experts ont préconisé de le raser en 2018, le couvent redeviendra finalement un haut lieu patrimonial insulaire.

Le reportage de Caroline Ferrer :

durée de la vidéo : 00h01mn25s
Retour sur l'histoire du couvent d'Orezza ©C. FERRER / FTV

Retrouvez également l'interview d'Antonia Luciani, Conseillère exécutive en charge de la culture, du patrimoine de l'éducation et de la formation, par Jean-Philippe Mattei :

durée de la vidéo : 00h02mn55s
Interview Antonia Luciani - Couvent d'Orezza ©J.-P. MATTEI / FTV