Promos dans les grandes surfaces : les règles changent

La loi alimentation entrée en vigueur le 1er janvier 2019 fixe de nouvelles règles : les promotions sur les denrées alimentaires sont désormais plafonnées à 34% et les marges sont fixées à 10% minimum, pour soutenir les producteurs. Les clients sont partagés.
 
© Maxppp
Les promotions-chocs dans les rayons des supermarchés, c'est désormais terminé. Depuis le 1er janvier, avec l'entrée en vigueur de la loi alimentation, les promotions sur les denrées alimentaires sont plafonnées. Le rabais maximum s’élève à 34%. Le maximum autorisé par la loi : deux produits achetés, le troisième offert. Une marge de 10% au minimum.

Selon une étude, le manque à gagner pour les consommateurs pourrait être important, de l'ordre de quelques centaines d'euros par an.

Pour les distributeurs, les offres généraient chaque année plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires.
Promotions dans les grandes surfaces : de nouvelles règles entrent en vigueur

La loi alimentation limite le montant des rabais, mais aussi leur volume. À compter du 1er mars, les distributeurs ne pourront pas vendre plus de 25% de leurs produits sous promotion.
 

Des clients mitigés

Dans un supermarché de la périphérie bastiaise, nous avons interrogé les clients. Certains considèrent que c’est une attaque au pouvoir d’achat, d’autres estiment qu’il est important que les producteurs s’en sortent. La direction se dit favorable à la nouvelle loi.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie alimentation société