Cet article date de plus de 3 ans

Settembrinu di Tavagna : quand la musique rencontre le dessin

La 25ème édition de Settembrinu di Tavagna a débuté mardi. Ce festival allie musique et dessin chaque soir dans un village différent de la micro-région. Première étape : Valle di Campoloru.

 
Les dessinateurs de Settembrinu di Tavagna sont des dessinateurs de presse. Surtout, ne leur parlez pas de bande dessinée.

« Je dirais que le dessinateur de bande dessinée il va mettre une planche voire un album pour exprimer une idée, le dessinateur de presse il va faire un dessin », estime Red !

« Un dessin qui prête à rire est un bon dessin, un dessin qui fait réfléchir est un excellent dessin », selon Ballouhey, lui aussi présent au festival.
Settembrinu di Tavagna : quand la musique rencontre le dessin
 

Un bon dessin

Chaque année, une bande de dessinateurs, d’amis, sillonne papiers et crayons à la main les villages de Tavagna. Sur un muret, au sol ou bien devant l'église, ils se laissent guider par la musique argentine.

« Ca enrichit notre œil et ça enrichit après notre façon de dessiner. C’est comme si je faisais mes gammes. C’est pour ça qu’il y a un mariage fantastique entre la musique et le dessin », explique Biz.

Et pour se faire tirer le portrait dans une ambiance musicale, le festival se poursuit jusqu’à samedi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture festival bande dessinée livres centre corse