Tunnel de Bastia : pourquoi un tel chantier de 3 semaines ?

Publié le Mis à jour le

Ce soir à 22 heures, le tunnel de Bastia fermera, jusqu'au 11 mars. Et depuis des semaines, c'est le branle-bas de combat pour tenter de faire face à la panique que cette fermeture risque de causer. Rappel des raisons de ce chantier.

"Ce sont des opérations très techniques qui vont débuter, explique Loïc Morvan, directeur des routes de la Collectivité de Corse. Les travaux vont se dérouler en milieu confiné, il va falloir enlever l'amiante situé dans l'enrobé. Les personnes qui seront sur le chantier seront entièrement sous scaphandre, et des murs d'eau seront dressés aux entrées sud et nord du tunnel". 

On comprend mieux, à l'énoncé du chantier qui débute ce soir, que la fermeture totale du tunnel soit nécessaire. Difficile de feuilletonner de tels travaux... Les chiffres ne disent pas autre chose : 

  • 4.000 tonnes d'enrobé à enlever
  • 4.800 tonnes d'enrobés neufs à installer
  • 1.200 mètres de trottoir à refaire
  • 3.700 mètres de peinture routière à appliquer
  • 150 semi-remorques mobilisés
  • 70 personnes sur le chantier
  • 10 personnes chargées de la surveillance et de l'encadrement. 

Un chantier de haute précision

Le désamiantage est prévu entre le 18 février et le 28 février. Il se fera en deux temps. D'abord, un désamiantage mécanique, puis un désamiantage "fin, par des méthodes manuelles, permettant de traiter les zones particulières ou non-accessibles via des moyens mécanisés". 

L'amiante extrait sera entreposé directement dans ce que l'on appelle des body-bennes. Ce sont "de grands sacs étanches aux poussières, empêchant la libération de fibres d'amiante". Ensuite, les 150 semi-remorques mobilisés effectueront une rotation jusqu'à des centres de traitement sur le continent. 25 remorques seront évacuées par jour. 

Du 28 février au 11 mars, se déroulera la phase de reconstruction. Et le 11 mars, si les plannings, qui sont "réglés au jour près, et même à l'heure près", selon Loïc Morvan, sont respectés, les bastiaises et les bastiais pourront, de nouveau, emprunter le tunnel. 

D'autres travaux suivront

Pour autant, ces travaux ne sont que le préalable à une série de chantiers qui vont s'étaler jusqu'en 2027...

Cette opération de désamiantage permettra d'enchaîner ensuite l'opération de régénération pure et dure.

Loïc Morvan, CdC

Loïc Morvan ne le cache pas : "ces travaux annoncent la régénération du tunnel. Cette opération de désamiantage permettra d'enchaîner ensuite l'opération de régénération pure et dure, avec le génie civil, et le traitement des issues de secours".

On n'en sait pas plus sur le genre de chantiers qui seront mis en place, mais le directeur des routes affirme qu'ils permettront de "rendre aux Bastiais un ouvrage neuf, et complètement fonctionnel"

Mais ces travaux, affirme-t-on sur le site de la Collectivité de Corse, seront "réalisés principalement de nuit, pour limiter l'impact auprès des usagers"

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité