• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vegan, fait maison ou chez le traiteur : quels sont les menus pour le repas du jour de l’an en Corse ?

Connaissez-vous le faux gras ? Le foie gras sans foie ?
Connaissez-vous le faux gras ? Le foie gras sans foie ?

Alors qu’un tiers des ménages commande un repas chez le traiteur pour le réveillon du nouvel an, quand on opte pour un repas vegan, il vaut mieux s’en remettre à soi-même pour la cuisine, car en Corse les offres pour se restaurer vegan ne sont pas nombreuses.  
 

Par P.S.

Au menu, ce soir chez Florence : un pâté vegan. Sans viande, ni poisson, ni produits laitiers, œufs ou miel : rien qui ne provienne de l’exploitation animale. Ingrédients : ail, oignons, noix, miso, coriandre, tofu, et champignons. On est loin des huitres et du cabri. Mais ça sent bon, et ça semble appétissant. La suite du repas : des mousses au chocolat sans œufs. Mais avec un vrai goût de chocolat. On a beau être vegan, on n'en est pas moins gourmand.

Les rares restaurants bastiais vegans sont fermés pour les fêtes. Florence n’avait pas vraiment le choix de cuisiner, ou de chercher les quelques boutiques qui proposent des produits vegans.
Un repas vegan pour le Nouvel an
Intervenants : Florence Martel, cuisinière vegan / Guy Revillon-Clerc, gérant de boutique bio Equipe : Sébastien Bonifay / Morgane Bona

Au détour d'un rayon, on découvre le « faux gras » un foie gras sans foie, les chocolats sans lait, ou encore les pâtes aux lentilles...

Pour ceux qui préfèrent un régime à base de viande et de poisson, il y en a pour tous les goûts. Les traiteurs sont en pleine effervescence. Foie gras, saumon, buche : le trio est toujours gagnant.
Pour le repas du Nouvel an, ils font appel à un traiteur
Selon un sondage, un tiers des ménages feraient appel à un traiteur pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. Quels sont les plats préférés et comment les commerçants parviennent à se distinguer. Intervenants : Yves Floch, traiteur // Hervé Muller, directeur d’une grande surface Equipe : Kael Serreri, François-Albert Bernardi

 

Sur le même sujet

Sagone : à la découverte de l’ancienne cathédrale Sant’Appianu

Les + Lus