Sisco : le succès au rendez-vous pour la foire de l'oignon

Ce samedi à Sisco se tenait la sixième édition de la foire de l'oignon de la commune. Les producteurs se réjouissent du succès de la fête, mais regrettent des quantités moindres cette année en raison du changement climatique.

C'est un oignon aux saveurs bien particulières, plus doux, plus sucré que certains de ses congénères. "Il est goûteux, il est pas trop fort, il a une douceur qu'on ne trouve pas dans d'autres", décrit un amateur. "On peut faire des confits, mais il mérite d'être cru", sourit une habitante. Une recette en particulier ? "Avec des tomates et de la mozzarella tout simplement!"

Un véritable patrimoine gustatif

Ici, l'oignon fait partie intégrante de l'histoire de la commune. "C'est l'oignon du Cap Corse. Après-guerre, la commune de Sisco a produit jusqu'à 200 voire 300 tonnes et les producteurs ont vendu leurs oignons de leur vallée jusque sur le continent", explique Rémi Bartoletti, producteur d'oignons.Tous les ans, le commerçant installe son étal à la foire. Et alors que pour cette édition, les clients sont au rendez-vous, il s'attend à un samedi fructueux en termes de ventes. "C'est une journée où on vend très bien évidemment. Il y a une ferveur sur cet oignon, d'autant plus qu'on a du mal à produire beaucoup."

durée de la vidéo : 00h02mn02s
Sisco : le succès au rendez-vous pour la foire de l'oignon ©Enzo Giugliano

L'impact du changement climatique sur la production

Car cette année, comme d'autres fruits et légumes, l'oignon de Sisco a essuyé les revers du changement climatique. Entre le printemps pluvieux et le mildiou, la production a été moindre. "Si nos anciens faisaient 200, 300 tonnes, nous cette année c'est compliqué. Le climat ne nous aide pas, on a des fonciers qui ne sont plus forcément adaptés."

Augmenter et protéger la production, l'enjeu de la commune

Aujourd'hui, la mairie négocie pour trouver de nouveaux terrains, et accroître la production. L'objectif est aussi de protéger et de labelliser l'appellation "oignon de Sisco". "On a travaillé pendant plusieurs années à l'inscription de la variété au catalogue officiel des variétés, explique Olivier Bardin, président de l'association des producteurs d'oignon de Sisco. On travaille maintenant à déposer un dossier d'IGP au cours de l'année."

L'autre enjeu est d'augmenter le nombre de producteurs, réduit à une quinzaine aujourd'hui. "On essaie de développer autant que possible via le lycée agricole, via des stagiaires le nombre d'exploitants pour produire cette variété."

La foire fait aussi partie de cette mise en lumière du produit local. Cette année, le soleil était au rendez-vous, et plus d'une tonne d'oignons a été vendue. "C'est une bien belle édition, avec du beau temps, des exposants de qualité, du monde, des oignons en quantité et en qualité, on est bien", sourit Olivier Bardin. Rémi Bartoletti renchérit : "la fête, c'est un bon moment où on met à l'honneur cet oignon, et ça c'est très important."

Propos recueillis par Arnaud De La Taille

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité