Depuis deux jours, c'est la pagaille pour la compagnie Volotea et une grosse galère pour ses passagers, coincés dans les aéroports de Bastia et Nantes après l'annulation de plusieurs vols. Sur les réseaux sociaux, la colère des usagers gronde.

La compagnie low-cost espagnol, explique avoir rencontré des problèmes techniques qui ont immobilisé deux de ses appareils et mis une belle pagaille dans l'organisation de son planning de vols.

Résultat, au départ de l'aéroport de Nantes-Atlantique et de Bastia-Poretta, où la compagnie effectue des vols directs, les passagers se sont retrouvés à patienter pour certains… plus de 36 heures.

Dans un communiqué publié dimanche après-midi, Volotea explique ne pas avoir "été en mesure d'exploiter correctement et complètement son programme commercial à Nantes en raison de ces événements qui ont coïncidé en même temps sur ces deux avions". 

La compagnie indique que l'avion en panne devait être remis en service "dimanche après-midi 12 août ou tôt lundi matin 13 août." 

Peut-être la fin du cauchemar pour les passagers concernés. Des vols à destination de Nantes étaient normalement affichés au départ de l'aéroport de Bastia-Poretta, lundi en fin d'après-midi et dans la soirée. 

 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité