#InCasa - coronavirus : attestation de sortie sur smartphone, désinfection des animaux et fracture numérique

© Stéphanie Pisano
© Stéphanie Pisano

Une attestation de sortie dérogatoire sur smartphone, un site contre la fracture numérique, des distributions de repas et une dangereuse désinfection des animaux : on fait le point sur les nouvelles de la semaines liées à l'épidémie de Covid-19.

Par Celia Petroni, édité par P. Sauthier

Alors que nous achevons la troisième semaine de confinement dû à l’épidémie de Covid-19, de nouvelles mesures se mettent en place, comme la possibilité de télécharger une attestation de sortie dérogatoire sur son smartphone et la mise en place d’un site internet contre la fracture numérique. Voici le récapitulatif des infos nationales et insulaires qu'il ne fallait pas manquer cette semaine.

Attestation dérogatoire numérique


A compter du lundi 6 avril, il sera possible de télécharger sur son smartphone une attestation de déplacement dérogatoire numérique, en complément de la version papier.

Dans les deux cas, il faudra préciser le motif et l’horaire de la sortie, à présenter aux forces de l’ordre dans le cas d’un contrôle. Dans la version numérique, c’est un QR code qui sera scanné.

À noter, aucune collecte de données des usagers ne sera effectuée, cette mesure vient « assouplir » les conditions de déplacement auxquelles les citoyens sont soumis, mais renforcer la lutte contre la fraude avec un horodatage automatique, et le respect des gestes barrières pour éviter la propagation du virus.

À ce jour, le Ministère de l’intérieur notifie un dernier décompte : les forces de l’ordre ont procédé à six millions de contrôles et dressé 380.000 verbalisations, depuis la mise en place du confinement.
 

Protégez vos animaux, soyez responsables !


En début de semaine, le conseil de l’ordre des vétérinaires a alerté l’ensemble de la population sur l’apparition de nouveaux cas de consultation : les vétérinaires ont dû soigner «des chats en coma éthylique après avoir été lavés au gel hydroalcoolique» ainsi que «des intoxications et des brûlures cutanées à cause de l’utilisation de désinfectant sur les chiens et les chats».

En aucun cas, il ne faut désinfecter les animaux de compagnie à la javel ou au gel hydroalcoolique pour lutter contre le COVID-19, en raison de la toxicité des produits. Le principal danger pour l’animal, sont les brûlures, soit par contact, soit par la suite quand l’animal lèche son pelage.

L’ensemble des vétérinaires juge «inutile de nettoyer son chien au retour de promenade», mais pour ceux qui le souhaitent, utiliser uniquement du savon et de l’eau.

À noter, selon la communauté scientifique, le COVID-19 n’est pas transmissible aux chiens et aux chats, même si deux cas ont été découverts à ce jour. Seule hypothèse : le coronavirus pourrait voyager dans le poil des animaux, mais il n’existe aucun cas recensé de contamination chez un humain par ce biais.

Les recommandations sanitaires sont de se laver les mains régulièrement après avoir été en contact avec son animal qui sort et de ne pas «le laisser vous lécher le visage».

Plus d’infos :

 

Solidarité numérique


Instauré pour renforcer les mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, le confinement accentue la fracture numérique. Selon l’Insee, "l’illectronisme" touche 17% de la population, les seniors, les personnes peu diplômées ou encore les ménages à faibles revenus, soit de nombreux Français qui peinent à réaliser leurs démarches en ligne. La plateforme Solidarite-numerique.fr a donc été lancée pour aider ces personnes en difficulté face aux outils numériques.

Le site propose des tutoriels, des vidéos et d'autres ressources pour respecter le confinement sereinement. Parmi les explications disponibles, il est possible d’apprendre à s'actualiser auprès de Pôle Emploi, déclarer ses ressources à la Caisse d'allocations familiales (CAF), ou encore remplir son attestation de sortie, etc. Le site regroupe d’autres infos utiles comme consulter un médecins à distance, effectuer des appels en visioconférence ou encore commander ses courses sur le web.

Plus d’infos :
 

Solidarité et système D : les Makers corses s’organisent


Face à l’urgence sanitaire, certains ont décidé de reprendre le concept du DIY pour fabriquer des masques pour le personnel soignant : on les appelle les « makers ». (ceux qui font !), ils s’organisent dans le monde entier et la Corse ne fait pas exception. Depuis le début de la crise sanitaire, des visières anti-projection sont produites grâce à des tutoriels qui circulent librement en open source. Les visières ou casques, sont validés par les usagers, mais aussi par le secteur hospitalier. Assez simple à fabriquer, le casque se compose d’un serre-tête pouvant être imprimé en 3D (avec des filaments de plastique) ou découpé par laser (dans du plexiglas). La visière est ensuite réalisée avec une simple feuille de pvc perforée.

Particuliers, entreprises, université, Fablab… tous s’organisent en réseau pour fournir gracieusement du matériel de protection aux personnels soignants et aux entreprises dont les salariés sont exposés aux risques de contaminations.

Plus d’infos :
 

Cluster : le portage de repas et la distribution de panier de la solidarité restent en place sur Ajaccio


Pendant toute la période de confinement, les équipes du CIAS ANZIANI et AIUTU restent mobilisées 7j/7 :

CIAS Anziani : Les services de portage de repas à domicile et de distribution de paniers de la solidarité restent ouverts.

2 numéros de téléphone: 04 95 25 13 46 et 06 43 27 00 44 (N’hésitez pas à laisser un message, les équipes vous rappelleront.)
+ par mail ml.lebougre@ca-ajaccien.fr / e.ferri@ca-ajaccien.fr

CIAS Aiutu: le service social (accès aux droits, personnes isolées, familles) reste mobilisé pour les interventions à la demande et selon les besoins.

 2 numéros de téléphone: 04 95 51 52 88 et 07 86 73 63 73 (N’hésitez pas à laisser un message, les équipes vous rappelleront.)
+ par mail c.mayeur@ca-ajaccien.fr / mh.moretti@ca-ajaccien.fr

 

Sur le même sujet

Les + Lus