INFOGRAPHIES. Covid-19 : en Corse, une deuxième vague plus sévère avec des indicateurs en hausse

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, 162 personnes sont décédées de la maladie en Corse. Malgré l'arrivée des vaccins, certains indicateurs, comme les hospitalisations suite à un diagnostic Covid-19, sont en hausse.

Le service dédié aux patients atteints du Covid-19, à l'hôpital de Bastia.
Le service dédié aux patients atteints du Covid-19, à l'hôpital de Bastia. © Jonathan Mari/MaxPPP

Le coronavirus ne décélère pas en Corse. Lors de son dernier point quotidien l'ARS a annoncé, ce samedi 13 février, le décès de trois personnes atteintes du Covid-19 en 24 heures. Il s'agissait de trois hommes âgés de 78, 82 et 91 ans.

En tout, 162 personnes sont décédées du Covid-19 en Corse depuis le début de la pandémie. Autre source d'inquiétude, les taux d'incidence sur l'île ne semblent pas faiblir.

L'apparition des variants britanniques, sud-africains ou brésiliens, jugés potentiellement  plus pathogènes, peuvent être des éléments d'explication. Mais, les chiffres de l'ARS ou de Santé Publique France ne permettent pas encore de différencier les variants lors des tests positifs.

Toujours est-il que le taux d'incidence stagne en Corse depuis mi-décembre :

Ce samedi 13 février, selon les derniers chiffres de Santé Publique France, le taux d'incidence pour 100 000 habitants était de 1 030 cas positifs. Un chiffre conséquent qui reste, néanmoins, en dessous de la moyenne nationale. Le même jour, le taux d'incidence en France était de 1 964 cas positifs pour 100 000 habitants.

Une tension hospitalière plus importante en Haute-Corse

Si le nombre de cas positifs est stable, il est accompagné par une nette hausse des hospitalisations. Entre la Corse-du-Sud et la Haute-Corse, la tension hospitalière est loin d'être identique.

Un temps préservés, les centres hospitaliers du Nord de l'île connaissent une augmentation des hospitalisations depuis début janvier. Une hausse sans précédent depuis le début de la deuxième vague :

En Haute-Corse, 57 lits sont dédiés aux malades atteints du Covid-19 : 49 d'entre eux sont occupés par des patients atteints du virus, ce samedi 13 février.

La situation est également observée de près en ce qui concerne les places en réanimation. En Haute-Corse, 8 lits dédiés sur 12 sont occupés. Toutefois, sur l'ensemble de l'île, les réanimations minoritaires :

15 461 vaccinations effectuées en Corse

Sur l'île, comme sur le continent, la deuxième vague a été plus meurtrière que la première. A la fin de l'été, le nombre de décès s'établissait à 59 personnes en Corse. Il est désormais de 162 personnes, avec les chiffres des EHPAD.

La campagne de vaccination suit son cours en Corse. 15 461 personnes sont vaccinées sur l'île au 11 février, selon les chiffres de l'ARS. Parmi celles-ci, 3 568 personnes ont reçu une seconde dose, comme recommandé pour les formules Pfizer BioNTech et Moderna.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société