Justice : retour en détention requis contre Félix Benedetti lors de son procès en appel

Le procureur a réclamé que Félix Benedetti, condamné en 2017 à cinq ans de prison, purge sa fin de peine en détention lors de son audience en appel, ce jeudi 11 mars à Paris. En janvier, un aménagement de peine avait été décidé par le juge d'application des peines antiterroristes.

Félix Benedetti lors d'un rassemblement visant à la soutenir dans l'attente de la décision du juge d'application des peines antiterroriste, le 16 janvier.
Félix Benedetti lors d'un rassemblement visant à la soutenir dans l'attente de la décision du juge d'application des peines antiterroriste, le 16 janvier. © France 3 Corse Via Stella

Nouveau rebondissement dans l’affaire Félix Benedetti. Deux mois après que le juge d’application des peines antiterroristes a décidé que le militant nationaliste, condamné en 2017 à cinq en de prison, pourrait finir d’exécuter sa peine sous bracelet électronique, le ministère public a réclamé que le militant purge ses dix-huit derniers mois en détention (il bénéfie actuellement d'un aménagement de peine) lors de son procès en appel devant la chambre d’application des peines de Paris, ce jeudi 11 mars.

Délibéré le 6 avril

Ce procès en appel fait suite à l’appel du parquet antiterroriste en janvier, deux jours après la décision du juge d’application des peines antiterroristes. Et il relance l’affaire Benedetti, alors que le délibéré a été fixé au 6 avril 2021. 

Le mouvemement nationaliste Core in Fronte, proche de Félix Benedetti, explique que le procureur a motivé son réquisitoire par "l’engagement indépendantiste de Félix Benedetti, son combat contre le FIJAIT et son absence de regrets".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société