• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L1 - Trois points pour Lyon sur tapis vert, la décision ne passe pas pour Bordeaux

Nicolas de Tavernost, président des Girondins de Bordeaux (L1) / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Nicolas de Tavernost, président des Girondins de Bordeaux (L1) / © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le club de Bordeaux envisage de contester la décision de la commission de discipline de la LFP qui a donné jeudi soir la victoire sur tapis vert à Lyon après les incidents de Bastia, a annoncé vendredi le propriétaire du club, Nicolas de Tavernost.

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

"J'ai demandé au club (de Bordeaux) d'examiner tous les moyens de contestation de la décision de la Commission de Discipline de la Ligue", a tweeté vendredi Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, actionnaire majoritaire des Girondins.

"Bordeaux et les autres clubs ne peuvent être victimes d'une sanction pour des faits dont ils ne sont en rien responsables", estime Nicolas de Tavernost dans un autre tweet. "J'ai observé récemment des envahissements de terrains qui n'ont pas donné lieu à des matches gagnés sur tapis vert", ajoute-t-il. 


Jeudi soir, le club de Bastia a écopé d'une défaite sur tapis vert (0-3) après les violents incidents survenus contre Lyon le 16 avril au stade Furiani.

Cette sanction offre ainsi trois points de plus au classement à Lyon (4e), qui est à la lutte avec Bordeaux (5e) et Marseille (6e) pour une des deux places qualificatives en Europa League.

A trois journées de la fin du championnat, l'avance de l'OL sur Bordeaux est passée de un à quatre points, celle sur Marseille de deux à cinq points.

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus