La Corse s'enfonce dans la crise des ordures ménagères

Les habitants d'Ajaccio et de nombreuses communes corses ont été appelés mardi à conserver leurs ordures ménagères en raison de la fermeture de deux des trois grands centres d'enfouissement des déchets de l'île et alors que le troisième doit fermer mercredi.

22/09/15 - Dernières rotations des camions d'ordures ménagères à Viggiannello (Corse-du-Sud), dont le centre d'enfouissement arrivé à saturation, fermera ses portes mercredi.
22/09/15 - Dernières rotations des camions d'ordures ménagères à Viggiannello (Corse-du-Sud), dont le centre d'enfouissement arrivé à saturation, fermera ses portes mercredi. © FTVIASTELLA
Ce troisième site d'enfouissement géré par le Syvadec, à Viggiannello (Corse-du-Sud), arrivé à saturation, a annoncé mardi qu'il fermerait ses portes mercredi.

En Corse-du-Sud, cela fait six jours qu'un collectif de riverains bloque le centre de Vico qui traite les déchets de la région d'Ajaccio et d'une trentaine de communes de l'Ouest de l'île.

Cette décision a amené la municipalité d'Ajaccio et de nombreuses communes à arrêter le ramassage des ordures et à demander à la population de les garder chez elle en attendant un règlement du problème.

durée de la vidéo: 01 min 50
Derniers déchets à Viggianello avant la fermeture

Un deuxième centre de traitement des déchets, à Prunelli-di-Fiumorbu (Haute-Corse), dans la plaine orientale, est fermé depuis lundi par la municipalité.

Elle accuse notamment l'État de ne pas avoir tenu ses engagements et de vouloir faire du village "la poubelle de la Corse" depuis la fermeture, fin juin, du centre voisin de Tallone, déjà saturé.

Prunelli-di-Fiumorbu avait accepté de recevoir les ordures chargées à Tallone en attendant l'extension de ce centre.

Les élus dénoncent notamment le "recul de l'Etat" alors que la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal s'était engagée le 22 août à Bonifacio (Corse-du-Sud) à présenter des amendements pour déroger à la loi littoral, ce qui n'a pas été fait à ce jour, en vue notamment de construire une usine d'incinération.

La ministre de l’Ecologie "a demandé au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) de diligenter une mission, qui se rendra en Corse dans les tout prochains jours", a indiqué la préfecture de la Haute-Corse.

durée de la vidéo: 02 min 13
Crise des déchets en Corse, le point mardi soir

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter