Le Conseil d’État rejette la demande de la Corsica Ferries d'annuler l'appel d'offres pour la future DSP

Publié le
Écrit par Audrey Altimare .

Ce vendredi 25 novembre, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi formulé par la Corsica Ferries visant à annuler la décision du tribunal administratif de Bastia rejetant la demande la compagnie d’annuler l'appel d'offres pour la nouvelle délégation de service public pour la desserte corse entre 2023 et 2029.

Le Conseil d’État déboute la Corsica Ferries. Ce vendredi 25 novembre, la plus haute juridiction administrative a rejette la contestation de la compagnie maritime aux bateaux jaunes quant à la délégation de service public (DSP) pour la desserte de la Corse entre 2023 et 2029.

L'amateur visait à contester l'appel d'offres lancé par la collectivité de Corse afin de trouver de nouveaux exploitants pour la nouvelle DSP. Une contestation que le tribunal administratif de Bastia avait déjà rejetée le 20 juillet dernier.

Ainsi, le 25 juillet, seules deux compagnies ont candidaté à l’appel d’offres : Corsica Linea et La Méridionale. Ce dernier concerne, comme les précédentes DSP les lignes entre Marseille et les cinq ports de l'île : Bastia, Ajaccio, Propriano, Porto-Vecchio et L'Île-Rousse. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité