Cet article date de plus de 6 ans

Loi Macron, l'extension du travail le dimanche passe mal en Corse

Le jour de son examen à l'Assemblée, lundi 26 janvier, la CGT s'est mobilisée contre la loi Macron, occupant l'inspection du travail à Ajaccio et à Bastia. Le syndicat s'oppose notamment à l'extension du travail le dimanche. Sur l'île la mesure paraît inappropriée. 


La loi permet actuellement aux supermarchés d'ouvrir cinq dimanches par an. Avec la loi Macron, ils pourraient ouvrir sept dimanches de plus. En Corse, où le marché est restreint, l'extension du travail le dimanche passe mal. 

Au même moment, c'était le grand oral pour Emmanuel Macron. L'examen de la loi - et de ses 200 propositions - peut s'étendre à une cinquantaine d'heures. Près de 2000 amendements ont été déposés. 

Reportage Serge Bonavita, Daniel Bansard, Christophe Gineste :
durée de la vidéo: 01 min 40
Le travail le dimanche à Bastia


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie politique