Cet article date de plus de 3 ans

Ouverture du procès des frères Pantalacci en l'absence des parties civiles

Le procès en appel des jumeaux Pantalacci a débuté ce 7 juin devant la cour d'assise des bouches du Rhône. Ils comparaissent pour la tentative d'assassinat en 2011 d'Yves Manunta, de sa femme et sa fille. En première instance les jumeaux de 27 ans avaient été acquittés.
La partie civile ne sera pas représentée lors de ce procès qu'elle qualifie de "mascarade", et qui s'annonce tout aussi tendu qu'en première instance.

Pour l'avocat des accusés, maître Paul Sollacaro, cette abscence ne change rien : "ce dossier est un montage pur et simple, fait de manipulations. C'est ce que nous sommes parvenus à établir en 2016. La tâche sera difficile pour l'accusation."

Cette première journée d'audience a débuté par une suite d'incidents entre l'accusation et la défense, avant de se poursuivre par l'évocation de la personnalité des deux accusés, qui comparaissent libres. 

reportage de Marie-Françoise Stefani et Stéphane Lapera
durée de la vidéo: 01 min 45
Procès Pantalacci ©France 3 Corse ViaStella
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société