Pass sanitaire, vaccination, réformes : les nouvelles annonces d'Emmanuel Macron pour lutter contre le Covid19

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.Altimare
Mardi 9 novembre, Emmanuel Macron s'est adressé aux Français pour la 9e fois depuis le début de la crise sanitaire du Covid19.
Mardi 9 novembre, Emmanuel Macron s'est adressé aux Français pour la 9e fois depuis le début de la crise sanitaire du Covid19. © Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Ce mardi 9 novembre, Emmanuel Macron s'est une nouvelle fois adressé aux Français dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid19. Le président de la République a annoncé : l'obligation d'une troisième dose de vaccin pour prolonger la validité du pass sanitaire pour les "plus de 65 ans".

Il s'agit de la 9e allocution du président de la République depuis le début de la crise sanitaire. Mardi 9 novembre, à 20 heures, Emmanuel Macron s'est adressé solennellement aux Français pour "répondre aux interrogations sur notre situation sanitaire, économique et social."

Le chef de l'État s'est félicité de la stratégie de vaccination mise en place par le gouvernement. "En France, nous avons injecté 100 millions de doses en 10 mois. Vous êtes actuellement 50 millions à bénéficier d'un schéma vaccinal complet. Ce qui fait de la France un des pays du monde les mieux protégés."

Néanmoins, six millions de Français n'ont encore reçu aucune dose de vaccin. Un fait qui conduit le chef de l'État à lancer un "appel à l'esprit de responsabilité". "Vaccinez-vous pour vous protéger. Être libre dans une Nation comme la France implique d'être responsable et solidaire", lance Emmanuel Macron.

Rappel obligatoire pour prolonger le pass sanitaire des "plus de 65 ans"

À compter du 15 décembre, un rappel vaccinal, soit une troisième dose, devra être justifié pour les "plus de 65 ans" ayant réalisé leur 2e dose il y a plus de six mois, afin de prolonger la validité du pass sanitaire. "Une campagne sera lancée dès début décembre pour les 50-64 ans", précise le président de la République. Il a souligné que "83 % des personnes en réanimation ont plus de 50 ans".

De plus, pour faire à la 5e vague de l'épidémie qui se profile en Europe, le port du masque reste obligatoire dans les écoles, les gestes barrières doivent être maintenus et l'application du pass sanitaire sera renforcée. "Nous disposerons bientôt d'une nouvelle arme avec l'arrivée des premiers traitements réellement efficaces contre les formes graves de Covid19", continue-t-il. 

La réforme des retraites repoussée

Cette 9e allocution a aussi été l'occasion pour le président de la République d'annoncer un report de la réforme des retraites souhaitée par le gouverment. Les conditions "ne sont pas réunies pour [la] relancer", a jugé Emmanuel Macron tout en estimant qu'il faudrait "prendre des décisions claires" dès 2022. Ces décisions, qui "feront légitimement l'objet de débats", impliqueront notamment de "travailler plus longtemps, en repoussant l'âge légal" et de supprimer les régimes spéciaux, a-t-il ajouté.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.