Urssaf : le procès en appel de Jean-Philippe Decoux renvoyé

Jean-Philippe Decoux aurait fait pression sur l'étude d'un huissier pour obtenir un service selon l'accusation. / © MaxPPP
Jean-Philippe Decoux aurait fait pression sur l'étude d'un huissier pour obtenir un service selon l'accusation. / © MaxPPP

L'ancien directeur de l'Urssaf de Corse Jean-Philippe Decoux devait être rejugé ce mercredi à la cour d'appel de Bastia dans le cadre d'une affaire de pression sur une étude d'huissiers. Le procès a été renvoyé. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le procès en appel de Jean-Philippe Decoux qui devait se tenir ce mercredi à la cour d'appel de Bastia a été renvoyé au 30 novembre prochain.

Directeur régional de l'URSSAF en 2014, il était poursuivi pour avoir fait pression sur une étude d'huissiers pour que l'un d'eux intervienne en faveur d'une amie huissière menacée de sanctions. 

En novembre dernier, Jean-Philippe Decoux a été condamné par le tribunal correctionnel à deux ans de prison ferme sans mandat de dépôt. Il s'était également vu signifier l'interdiction d'exercer la fonction de directeur au sein de l'Urssaf pendant une durée de cinq ans. 

Une peine supérieure aux réquisitions du procureur qui avait demandé deux ans de prison dont un ferme.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus