Arte Vivu

L'ultime pièce de Molière fourmille de thèmes : l'hypocondrie, maladie du siècle, celle des désoeuvrés ; la mort, tapie dans un coin de notre imagination se faufile, s'insinue et se love à tout jamais dans la peur qu'elle suscite. Oui, le malade imaginaire a bien une maladie : la peur de mourir et tous les remèdes ne sont que des trompe-la-mort ; la science, la médecine cherchent à tout expliquer car l'explication rassure et calme les inquiétudes. Les mots, serviteurs incertains, tentent des formulations pour désigner, définir ce qui est mystérieux. Du temps de Molière, les médecins étaient tout aussi démunis devant Argan que nos savants devant la COVID...mais tout aussi péremptoires.
Retrouvez Arte Vivu sur france 3 Corse Via Stella de 20:45 à 22:03