Soutien à la journée "justice morte" dans les tribunaux de Bastia et d'Ajaccio

Ce jeudi 22 novembre se tient la journée « justice morte » contre le projet de réforme du secteur dont le texte est actuellement étudié à l’Assemblée nationale. Un évènement soutenu par les avocats des barreaux d’Ajaccio et de Bastia.
© L. LUCIANI /FTVIASTELLA
C’est un texte porté par la garde des Sceaux Nicole Belloubet. Le projet de réforme de la justice prévoit notamment la fusion du tribunal de grande instance et du tribunal d'instance en un seul tribunal judiciaire.

En protestation, les avocats sont mobilisés et ont organisés ce jeudi une journée « justice morte ». La manifestation qui a reçu le soutien des barreaux d’Ajaccio et de Bastia. Pas d'audience ce jeudi, seules les urgences sont assurées.
Soutien à la journée "justice morte" dans les tribunaux de Bastia et d'Ajaccio



« Met à mal l’intérêt du justiciable »


Dans un communiqué, les magistrats affiliés au syndicat de la magistrature et à l’union syndicale des magistrats du tribunal de grande instance d’Ajaccio estiment que « le projet de réforme crée […] des obstacles à l’accès au juge par le justiciable. Il met à mal l’intérêt du justiciable, […] en retirant certaines affaires judiciaires des mains des professionnels de la justice pour les confier à des organismes privés. »

Selon eux, cette réforme préfère éloigner des justiciables et éviter la saisine du juge. Le texte est examiné depuis lundi à l’Assemblée nationale.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société