Territoriales : "Nous voulons être nous-mêmes", Jean-Charles Orsucci en meeting

Avec ses colistiers de la liste "La Corse à Coeur", le maire de Bonifacio et candidat à gauche Jean Charles Orsucci a lancé sa campagne pour les élections territoriales lundi soir.

En bonne place (5e) sur la liste de Paul Giacobbi pour les territoriales de 2010, le maire de Bonifacio se dit déçu par la gouvernance du président sortant du Conseil exécutif de Corse, et déclare vouloir incarner le renouveau et une gauche autonomiste.

Jean-Charles Orsucci écarte toutes idées d'alliance pour le 2de tour y compris avec les nationalistes.

"Il n' a pas de raison que je m'engage en politique soit avec la famille libérale, soit avec les autres listes de gauche, soit avec les nationalistes", a-t-il indiqué. "Nous voulons être nous-mêmes et défendre ce que nous avons déjà réalisé, soit dans les agences et offices comme l'on fait Jean-Louis Luciani ou Vanina Pieri ou soit ce que j'ai pu faire à la mairie de Bonifacio."

Pas de fusion non plus avec le Front National ou Debout la France. Le mariage raté avec le PS d'Emmanuelle de Gentili semble lui aussi consommé. Le duo Orsucci-Pieri veut en faire une force face aux listes liées aux partis nationaux. 

Le reportage d'Olivier Castel, Jennifer Capai, Frédéric Guichard

Marie-Hélène Padovani, 4ème sur la liste "La Corse à Coeur"; Jean-Charles Orsucci, tête de liste "La Corse à Coeur"