Tourisme en Corse: la tendance a la hausse confirmée en 2018

L'île, l'année dernière, a enregistré un nouveau record de passagers. 8,4 millions de personnes ont transité par ses ports et ses aéroports. Des chiffres qui viennent confirmer le rebond du secteur touristique initié en 2017.
Près de 21.000 passagers vont transiter par l'aéroport de Bastia, ce week-end du 15 août
Près de 21.000 passagers vont transiter par l'aéroport de Bastia, ce week-end du 15 août © France 3 Corse ViaStella
Le trafic affiche une hausse de 3%. 

Et c'est le domaine aérien qui le tire à la hausse. Il dépasse pour la première fois le trafic maritime:

 
Statistiques de l'INSEE
Statistiques de l'INSEE © viastella


Une bonne santé qui s'explique, entre autres, par l'ouverture de nouvelles lignes et l'arrivée de nouvelles compagnies sur les aéroports de l'île. 
 

Du côté de l’hôtellerie, la tendance est aussi à la hausse


0.6% de nuitées supplémentaires dans les hébergements touristiques marchands, c’est une progression à première vue timide...

Mais au regard de l'état du secteur, c'est une très bonne nouvelle. 
L'île est la seule région du sud de la France à afficher un accroissement de la fréquentation. 

 
Illustration/ Le secteur touristique, primordial en Corse, devrait en être l'un des bénéficiaires. Mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.
Illustration/ Le secteur touristique, primordial en Corse, devrait en être l'un des bénéficiaires. Mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. © CHRISTIAN GIUGLIANO / FTVIASTELLA


Comme c'est le cas depuis de nombreuses années, ce sont les campings et leurs mobil-homes qui occupent la première place. 
Les hôtels tirent aussi leur épingle du jeu, grâce à l'augmentation du tourisme étranger. 

Troisième type d'hébergement, les centres de vacances et les résidences touristiques. 
Ils sont les seuls à accuser une baisse, de 4%. 
 

Selon une enquête de la Banque de France, les chiffres d’affaires des entreprises d’hébergement et de restauration ont augmenté en 2018...

 
© Chiffres de la banque de France/ @viastella


Sans pour autant que cette progression se traduise au niveau de l’emploi.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie tourisme