Ultra Trail : François D'Haene tentera de battre le record du GR20 en juin

Le champion français d'ultra trail François D'Haene va tenter en juin de battre le record du GR20, qui traverse la Corse par son arête centrale montagneuse sur 180 km et 14 000 m de dénivelé positif, a-t-il annoncé jeudi.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le record de ce chemin de Grande Randonnée, réputé être le plus difficile d'Europe et que les randonneurs parcourent habituellement en deux semaines, est détenu depuis
le 8 juillet 2014 par le Corse Guillaume Peretti.


En 32 heures, Guillaume Peretti avait amélioré le record du Catalan Kilian Jornet (32 h 54 min en 2009). Le record féminin (41 h 22 min) appartient à la Française Emilie Lecomte depuis 2012.

"Chaque fois que je reviens en Corse, je suis marqué, au-delà de la distance et du dénivelé, par la technicité et la difficulté du GR20 qui sont vraiment extrêmes", a souligné D'Haene. Cette tentative est prévue dans les premiers jours de juin en fonction de la météo, dans le sens traditionnel Nord-Sud.

Le coureur s'élancera du village de Calenzana, au-dessus de la station balnéaire de Calvi (Haute-Corse) pour une arrivée prévue à Conca, au pied du massif de Bavella, en Corse-du-Sud.

A 30 ans, le nordiste François D'Haene, qui fait partie des meilleurs ultra-trailers du monde, a gagné cette année les "100 km Vibram" de Hong Kong. Il a aussi remporté l'Ultra trail du Mont Blanc (en 2012 et 2014), le Grand Raid de La Réunion (en 2013 et 2014) et la course du Mont Fuji, au Japon (2014).

Il sera accompagné dans sa course et lors des ravitaillements par une équipe d'amis, notamment Guillaume Peretti, "accompagnateur de luxe", sur certains tronçons.

"Le GR20 n'autorise aucun moment de repos où le corps peut se permettre de se relâcher (...) avec de nouveaux pièges en permanence", a souligné François D'Haene. Après une grosse préparation hivernale comprenant surtout du vélo et du ski de fond et de randonnée, il a effectué des reconnaissances du parcours ces dernières semaines, notamment avec Peretti.