Œuf et herbe : les traditions de l'ascension ne vieillissent pas en Corse

Ce jeudi 13 mai, les catholiques célèbrent la fête de l'Ascension. En Corse, cette fête religieuse est ancrée dans les traditions, comme en témoigne la célébration de deux rites intemporels.

L'herbe de l'ascension doit être suspendue à un mur, la tête vers le bas.
L'herbe de l'ascension doit être suspendue à un mur, la tête vers le bas. © Archives INA

Quarante jours après Pâques, voilà le jeudi de l'ascension. En Corse, cette journée est marquée deux immuables traditions. 

La première, est celle de l'herbe de l'ascension ou Arba di l'Ascinzioni. Dans les faits, il faut cueillir une herbe, de la famille du sédum, dès l'aube, avant que le soleil ne se lève. Ensuite, cette plante est attachée au mur avec un clou, la tête vers le bas, dans la pièce principale de la maison. Cette bouture, qu'il ne faut arroser ni déplacer, doit ensuite fleurir le jour de la Saint-Jean, le 24 juin. Si elle ne fleurit pas, c'est un signe de mauvais présage pour les foyers. Elle se conserve ensuite jusqu'au 26 juillet, pour la Saint-Anne.

Dans les faits, les scientifiques expliquent que le sédum est une plante grasse qui, en dépit de son déracinement, continue de se nourrir avec ses propres réserves. 

Jusqu’au milieu du XXe siècle, l’herbe était vendue aux portes des églises et distribuée aux plus pauvres.

Un oeuf imputrescible

Un autre rite habite les Corses le jour de l'ascension. Après la terre, c'est dans les poulailliers qu'il fait se presser. En effet, les oeufs du jour doivent être ramassés et preservés. Ces derniers auraient la vertue de protéger les foyers de la foudre et des incendies. Il permettrait également de protéger les personnes éloignées du foyer quand il est placé sur un rebord de fenêtre. Chaque année, l'oeuf remplacé, celui de l'année précédente, est jeté sur le toit de la maison. Là, il poursuivra ses missions de protection.

Une légende corse raconte qu'un jour de grand incendie, le feu était si fort et puissant qu'il s'approchait dangereusement des habitations. Des personnes auraient alors jeté un oeuf, le plus posible. A l'endroit même où l'oeuf avait attéri, l'incendie se serait éteint. 

Les œufs récoltés le jour de l'ascension sont imputrescibles.
Les œufs récoltés le jour de l'ascension sont imputrescibles. © France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture fêtes locales événements sorties et loisirs