Cet article date de plus de 8 ans

Somme : opération de contrôle de plats préparés jeudi 28 février à Amiens et Abbeville

Les services de la direction départementale de protection des populations (DDPP) seront sur le pied de guerre demain, dans deux supermarchés du département. Objectif de l'opération, la vérification des plats préparés, après le scandale de la viande chevaline.   
© France 3 Languedoc Roussillon
Suite à la découverte de viande de cheval dans des plats préparés à base de viande de bœuf, les services de l’Etat poursuivent leurs investigations et vérifient le contenu des plats cuisinés à base de viande de boeuf commercialisés dans la grande distribution. Même si la viande hachée ne ne présentait pas de danger pour les consommateurs. Il s’agit avant tout d’une tromperie sur la nature du produit mis en œuvre et commercialisé.

Opération de contrôle dans la Somme :
Le retrait de la vente des produits incriminés a été exigé sur tout le territoire national. Les directions départementales de protection des populations (DDPP) ont été chargées de vérifier le suivi des retraits opérés par les professionnels dans les différents établissements commerciaux.

Dans la Somme, le programme de vérification des retraits porte sur l’ensemble des entreprises commerciales à fort débit de type hypermarchés, supermarchés, supérettes et établissements spécialisés (grossistes en  produits alimentaires surgelés ou produits surgelés au détail). 

Le scandale de la viande de cheval s'étend partout en Europe :  
Le 27 février on a appris que les raviolis de la marque Panzani contenaient de la viande de cheval. A Moscou, les services sanitaires et vétérinaires ont découvert de la viande de cheval dans des saucisses importées d'Europe. 79 tonnes de boeuf contenant du cheval ont été saisies au Portugal. Ikéa a annoncé qu'il retiré de ces rayons ses boulettes de viande et là aussi surprise elle contiennent de la viande de cheval. Mais ce n'est pas tout le géant Suédois a annoncé le retrait de hot-dogts et deux plats suédois, en France, Grande-Bretagne, Irlande et Portugal.       
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation